LR abandonne la primaire

Par

Le candidat de la droite d’opposition sera désigné en congrès, début décembre prochain. Les adhérents des Républicains ont enterré samedi, à une large majorité, l’hypothèse d’une primaire ouverte qu’appelaient de leurs vœux Valérie Pécresse et Michel Barnier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Adieu la primaire, retour au congrès. Les militants des Républicains (LR) ont entériné samedi le mode de désignation de leur candidat à l’élection présidentielle. C’est un congrès, réservé aux 80 000 adhérents du mouvement, qui départagera les postulants les 4 et 11 décembre prochain. L’option d’un scrutin fermé a recueilli 58 % des suffrages, loin devant les 40 % de suffrages pour le choix numéro 1, « une procédure ouverte aux adhérents et aux sympathisants de la droite et du centre ».