Le fastueux sommet de Paris, organisé le 13 juillet 2008 pour lancer en fanfare l'Union pour la Méditerranée («grand» projet sarkozien par excellence), aura coûté 16,6 millions d'euros à l'Hexagone – une paille. C'est l'une des révélations du rapport décapant de la Cour des comptes sur le budget de la présidence française de l'Union européenne (171 millions d'euros dépensés en six mois), publié samedi par Mediapart.