L'AFPA dans la rue pour mettre la pression sur le gouvernement

Par

Les six syndicats de l'AFPA appellent à une grève et à une manifestation à Paris le 22 novembre. Malgré le chômage et les plans sociaux, l'Association pour la formation professionnelle des adultes est toujours incapable de jouer son rôle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les six syndicats de l'Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), CGT, CFDT, FO, SUD, CGC et CFTC, appellent à une grève et à une manifestation nationale à Paris le 22 novembre pour mettre la pression sur le gouvernement. Depuis les réformes désastreuses engagées sous le quinquennat Sarkozy et l'ouverture du marché de la formation des chômeurs en 2009, le premier organisme français de formation professionnelle est engagé dans une profonde crise financière et sociale.