A Grenoble, la défense des soutiens aux migrants enfonce un coin

Par Michel Henry

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Grenoble (Isère), envoyé spécial. –  Est-ce l’esquisse d’un fiasco judiciaire ? Les images d’une télé italienne diffusées jeudi 24 octobre 2019 devant la cour d’appel de Grenoble ont jeté le doute sur la version policière ayant conduit à la condamnation en première instance d’un « maraudeur » venu au secours de migrants à Montgenèvre (Hautes-Alpes), tout près de la frontière italienne, le 6 janvier 2018.