L'angoisse des agriculteurs du Tricastin

Par
Nicolas Sarkozy a décidé de se rendre vendredi 25 novembre sur le site nucléaire du Tricastin, dans le Vaucluse, où un accident a eu lieu en 2008.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Histoire de bien appuyer là où l'accord PS-écologistes fait mal, Nicolas Sarkozy a décidé de se rendre vendredi 25 novembre sur le site nucléaire du Tricastin, dans le Vaucluse, où un accident a eu lieu en 2008. «Mais sur place, ce sont les agriculteurs qui pourraient bien faire entendre leurs inquiétudes, note Europe 1. Touchés par la fuite d'uranium sur le site nucléaire en 2008, ils ne sont en effet plus qu'une dizaine d'agriculteurs à vivre à proximité de la centrale. Des irréductibles, un peu mal vus dans les environs parce qu'ils parlent tout haut de leurs angoisses.»