Cela a toutes les apparences de grandes manœuvres dont la vie des affaires est coutumière, comme celle de la presse. Plusieurs personnalités, parmi lesquelles le milliardaire François Pinault, Bernard Tapie ou encore le marchand d’armes franco-libanais Iskandar Safa, se sont mises sur les rangs pour essayer de reprendre tout ou partie du pôle sud du groupe Hersant Média (en redressement judiciaire), qui comprend les quotidiens La Provence, Nice-Matin, Var-Matin et Corse-Matin.