Economie: le gouvernement durcit sa ligne conservatrice

Par

Dans son intervention télévisée, Emmanuel Macron a confirmé vouloir poursuivre, coûte que coûte, sa politique néolibérale une fois la crise sanitaire passée. Une stratégie dangereuse et à contre-courant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmanuel Macron et Bruno Le Maire promettent, avec une année 2020 catastrophique, un avenir radieux pour l’économie française. Lors de son intervention télévisée le 24 novembre au soir, le président de la République a promis de donner au pays les moyens « d’inventer un nouvel avenir français ». Le 25 novembre au matin, son ministre de l’économie et des finances martelait déjà que la France « se relèverait plus forte » de la crise. Et pour assurer ces ambitions, l’exécutif semble se lancer dans une forme de mystique de la croissance à coup d’exhortations lyriques et de métaphores guerrières. À « l’esprit de résistance » de Bruno Le Maire, qu’il oppose à « l’esprit de défaite », répond le « demain, nous vaincrons ensemble » d’Emmanuel Macron.