Un président en panne sèche à mi-mandat

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy a commencé son show à 20 heures hier soir et quand il l'a terminé, il était plus de 22h15. Tout ce temps, il l'aura passé quasi exclusivement à se justifier. Les titres des journaux sont explicites : « Nicolas Sarkozy défend sa politique » (Le Monde), « Nicolas Sarkozy promet que Proglio se consacrera à 100% à EDF » (Les Echos), « Les Français verront bientôt reculer le chômage » (Le Figaro). Pratiquement aucune annonce digne de ce nom, aucun calendrier susceptible d'indiquer des changements promis.