Une proposition de loi pour organiser l'omerta sur l'économie

Par
L'Assemblée se prépare à discuter d'un texte liberticide. Sous couvert de protéger les intérêts économiques des entreprises, des députés ont présenté une proposition de loi rendant impossible toute enquête économique. Finies les affaires Vivendi, Caisses d'épargne ou Crédit lyonnais!

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis des années, Bernard Carayon a une obsession : l'intelligence économique. Auteur d'un rapport sur le sujet à la demande du gouvernement Raffarin, il a proposé de nombreux textes législatifs pour permettre aux entreprises de mieux se protéger. Jamais en retard d'un combat pour sauvegarder les intérêts français, on le vit, il y a quelques années, décréter « entreprise stratégique » une société de carton ondulé, Otor, alors en plein combat d'actionnaires face au fonds d'investissement américain Carlyle, parce qu'elle fabriquait le carton servant à entourer les munitions destinées à l'armée française. Depuis, Bernard Carayon ne baisse jamais la garde et continue d'écrire livres et articles pour avertir les entreprises des dangers – réels ou supposés – qui les menacent.