Stéphane Guillon «trop politique» est viré de la RATP

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elle devait durer quinze jours. Elle n’aura duré que quelques heures. La campagne de promotion du nouveau spectacle de Stéphane Guillon à l’Olympia du 1er au 6 mai, dans le métro parisien, réalisée par l’agence de communication Mermon, a été stoppée net, hier, en fin de matinée. A peine collées, les premières affiches sur les trois cents prévues ont été recouvertes ou arrachées. Sur un fond noir, on voyait l’humoriste tirer sa révérence et annoncer : « En mai 2012, Stéphane Guillon s’en va aussi », titre de son spectacle.