Première législative partielle du quinquennat à Belfort

Par
Le premier scrutin législatif partiel du quinquennat, qui aura lieu dimanche dans la première circonscription du Territoire de Belfort, aura moins valeur de test pour La République en marche, qui ne présente pas de candidat, que pour le Front national confronté à une candidature dissidente.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - Le premier scrutin législatif partiel du quinquennat, qui aura lieu dimanche dans la première circonscription du Territoire de Belfort, aura moins valeur de test pour La République en marche, qui ne présente pas de candidat, que pour le Front national confronté à une candidature dissidente.