Alexandre Benalla déclare avoir perdu l’un de ses passeports et une carte d’accès à l’Élysée

Par

L’ancien chargé de mission de l’Élysée avait refusé obstinément, lundi 21 janvier, de répondre aux questions de la commission d'enquête sénatoriale sur l’attribution de ses passeports diplomatiques. Deux jours après, il a déclaré la perte d’un « passeport de service » et d’une carte d’accès à l’Élysée.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Deux jours après son audition devant la commission d'enquête parlementaire, Alexandre Benalla a, selon les informations de RTL, déclaré la perte d'un « passeport de service », mais aussi d'une carte de service d'accès à l'Élysée. C’est RTL, sur son site internet, qui révèle cette information, apportant cette précision : « C'était mercredi 23 janvier, à la gendarmerie de Verneuil d'Avre et d'Iton, dans l'Eure. »

La radio ajoute : « Lundi, il avait été longuement questionné par les sénateurs sur les conditions d'obtention de quatre passeports, dont deux de service. Il aurait restitué l'un d'eux en début d'année, mais pas le deuxième donc. La semaine dernière, l'ex-chargé de mission d'Emmanuel Macron a été mis en examen pour “usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle”. Il a également été placé sous le statut de témoin assisté pour “faux et usage de faux document administratif”, “obtention indue de document administratif” et “abus de confiance”. »

L’article de RTL est ici

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale