Après en avoir encouragé l’usage, Castaner annonce le retrait de la grenade GLI F-4

Par La rédaction de Mediapart (avec l'AFP)

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre français de l’intérieur Christophe Castaner a annoncé dimanche le retrait d’une grenade de désencerclement explosive utilisée par les forces de l’ordre en France, et régulièrement accusée de provoquer de graves blessures parmi les manifestants. « Elles n’ont pas une couleur, elles n’ont pas un signalement spécifiques et il est arrivé, il y a plusieurs mois, que des policiers soient obligés de les utiliser pour se désengager d’une menace et que des manifestants les prenant volontairement en main se blessent grièvement. C’est la raison pour laquelle je pense qu’il nous faut retirer les GLI-F4 », a déclaré le ministre sur la chaîne publique France 3.