Des maires face aux restrictions sanitaires: «Je n’ai pas été élu pour être un haut fonctionnaire!»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus l’annonce d’un troisième confinement circule, plus l’instauration, le 14 janvier, du couvre-feu national à 18 heures apparaît comme un moindre mal… En attendant, certains élus locaux, ulcérés par des mois de stop and go, ont néanmoins décidé d’agir. Avec cette question lancinante : comment trouver des interstices dans les contraintes légales afin de faire perdurer un minimum d’activités sociale, économique et relationnelle sur leur territoire ?