«La FNSEA a une mentalité d’assiégée»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

 La complicité du ministère de l'agriculture avec la FNSEA ne date pas d'hier Les termes employés par Didier Guillaume pour ouvrir le débat national sur l'agriculture sont révélateurs. De fait, ils encouragent ce lobby particulièrement malfaisant à ignorer les attentes  et les exigences des citoyens en matière de respect de l'environnement et de  santé publique :

https://blogs.mediapart.fr/jean-luc-gasnier/blog/260220/l-avenir-de-l-agriculture-en-debat

L'analyse de Gilles Luneau est toujours aussi juste et équilibrée. De plus, son analyse a une profondeur historique qui explique l'origine d'une grande partie des défauts de la FNSEA. Un très bon "Live".

  • Nouveau
  • 27/02/2020 11:18
  • Par
Merci Valentine Oberti. Médiapart grandit encore, grâce à vous.

Forbans Nourris Sur Exploitations Agricoles.

Excellent live.

A quand une enquête de Mediapart sur les "experts" très "proches" de la FNSEA comme ici : https://www.letelegramme.fr/economie/il-est-essentiel-que-la-france-reprenne-la-main-sur-son-agriculture-24-02-2020-12510969.php

Le ministre de l'agriculture méprise et fuit Médiapart.

Une autre vidéo vient confirmer son mauvais comportement devant les questions qui soulève la très mauvaise gestion du monde agricole en France :

VIDEO. Interrogé sur l'abattoir de Sobeval et L214, le ministre de l'Agriculture arrache le micro d'un journaliste

Et pendant ce temps-là...une cellule nommée Demeter est créée. Par qui ?                               - Celui qui trouve la réponse aura droit à une image !  (merci à LITHA)

 

f201a2b_3ajVSzdu309JlmsV7OfKimIy.jpg

?mid=&wid=52446&sid=&tid=8491&rid=LOADED&custom1=www.mediapart.fr&custom2=%2Fjournal%2Ffrance%2F260220%2Fla-fnsea-une-mentalite-d-as&custom3=linkojager.org&t=1582821949554?mid=&wid=52446&sid=&tid=8491&rid=BEFORE_OPTOUT_REQ&t=1582821949554?mid=&wid=52446&sid=&tid=8491&rid=FINISHED&custom1=www.mediapart.fr&t=1582821949557?mid=&wid=52446&sid=&tid=8491&rid=OPTOUT_RESPONSE_OK&t=1582821949722

  • Nouveau
  • 27/02/2020 18:10
  • Par

La FNSEA une mafia de plus de machos malgré une femme à la tête ! Depuis des decennies opacité et magouilles avec une forte dose de politique et les amis entre eux !on les connait quand des petits non syndiqués se tuent au travail

Depuis les années 60 ce syndicat est une vraie MAFIA ! fric détournée que la justice enquête

  • Nouveau
  • 27/02/2020 18:15
  • Par

Lire le livre de Edouard LYNCH  sur " les révoltes paysannes" aux éditions VENDEMIAIRE 2019 et le monde paysan français

Polémique sur un abattoir : interrogé par un journaliste, Didier Guillaume lui arrache le micro des mains

Orange avec Media Services, publié le jeudi 27 février 2020 

Le ministère de l'Agriculture avait-il connaissance de " non-conformités " à l'abattoir Sobeval de Boulazac ? L'association L214 accuse Didier Guillaume d'avoir "menti publiquement ".

Le ministre de l'Agriculture , Didier Guillaume , s'est emporté mercredi 26 février , face à un journaliste de France 5 qui l'interrogeait sur la polémique autour de l'abattoir Sobeval de Boulazac , en Dordogne.

Dans les travées du Salon de l'Agriculture , où il se félicitait d'avoir reçu un " très bon accueil " des agriculteurs , le ministre n'a pas apprécié les questions d'un journaliste de l'émission CàVous. Ce dernier l'interrogeait sur les accusations de L214, qui lui reproche d'avoir " menti publiquement " en laissant la préfecture de Dordogne affirmer qu'il n'y avait " pas de mise en évidence de non-conformité à la réglementation " dans l'abattoir.

Or, des mails internes au ministère prouveraient le contraire , assure l'association de défense des animaux.
" Ah non , j'ai fait, déjà, un communiqué " , a-t-il d'abord répondu , laissant ses gardes du corps s'interposer entre lui et le journaliste.

Mais , quand ce dernier lui demande de " répondre sur (son) double langage " , le ministre a perdu ses nerfs , arrachant le micro des mains du journaliste.

" Je n'ai pas de double langage " s'est-il défendu , avant de rendre l'appareil à son interlocuteur. 

" Vous me le mettez devant la bouche , je ne vous ai pas arraché le micro ", s'est-il justifié.

L214 avait diffusé la semaine dernière une vidéo sur l'abattoir de veaux Sobeval de Boulazac en Dordogne. Les autorités avaient assuré " qu'il n'y a(vait) pas de mise en évidence de non-conformité à la réglementation ".

" Les images sont prises sur plusieurs mois ou plusieurs années , sont collées les unes par rapport aux autres " , avait critiqué sur Europe 1 le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume. 

Dénonçant des  " violations de la loi , multiples et récurrentes , entraînent des souffrances accrues pour les animaux " , l'association de défense des animaux réclamait de son côté la " fermeture immédiate " de l'abattoir et portait plainte pour " sévices graves envers des animaux ". 
L214 est revenu à la charge mardi 25 février , affirmant que des échanges de courriels internes au ministère de l'Agriculture , adressés par erreur à l'association , montrent que les infractions " sont avérées ".

Selon l'association , ces échanges datant du 19 et 20 février " trahissent l'inquiétude générée par ces nouvelles images ". Dans l'un des mails , un haut responsable affirme notamment avoir " fait la liste des NC (non-conformités, ndlr) indéniables , voire majeures relevées ". Un autre e-mail venant du cabinet du ministre insiste : " Il nous faut des edl (éléments de langage, ndlr) béton pour ce soir. "  !!

La triste réalité = La chute de l'agriculture française et ce n’est pas fini (France2 12 janvier 2018), « Historiquement, la France était la grande puissance agricole européenne [...], aujourd'hui elle a rétrogradé en 5e place ». cliquez pour écouter la suite :   https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/video-l-angle-eco-la-chute-de-l-agriculture-francaise_2548377.html 

Face à autant de mensonges de la part des ministres, députés de LaRem . Ils s'étonnent que la majorité des gens ne croit plus à leurs déclarations. Mentir avec affront, ne pas s'excuser, ni rectifier ces propos, comment vont-ils finir la legislature ? Que deviendront tous ces journalistes transformés en passeurs de mensonges.. ? C'est très inquiétant pour la suite ,  honnêteté, sincerité, probité il faut dès à présent pousser les forces politiques qui défendront ces valeurs et pourront le démontrer. Sinon, Le Racisme National aura de beaux jours devant lui.

Merci à Mediapart pour cette enquête. La FNSEA est l'un des principaux points bloquant de la transition alimentaire et agricole dont nous avons besoin, or le "sujet FNSEA" n'est que bien trop rarement traité.

Un très bon contre-exemple de ceci fut le passage de Christiane Lambert dans la matinale de France Inter au lendemain de la publication du 1er volet de votre enquête, où elle se permet de déballer un torrent d'intox sans être ni questionnée, ni remise en question par des journalistes ... absents ? ... endormis ? ... non compétents sur le sujet ?

 

Oulah ! les 2 du matin sur France Inter, il faut vraiment vous lister tous leurs défauts ?

A ce niveau d'incompétence on se dit que le plan de licenciement de la présidente de radio france doit surtout concerner ces gens... on me fait signe que non, ce sont de bons larbins qui défendent bien les intérêts de la ploutocratie, ils ne risquent rien yell

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous