CNRS: au secours, mon labo a disparu!

Par

Le CNRS est-il discrètement en train d'amorcer son autodissolution? Depuis le début de l'année, plusieurs dizaines de personnes travaillant pour des équipes affiliées au CNRS se retrouvent brutalement éjectées de l'organisme. Interrogé par Mediapart, le directeur des partenariats a confirmé à Mediapart un changement de politique pour les laboratoires associés aux universités. Après deux mois et demi de grève, l'inquiétude grandit chez les personnels de l'organisme public de recherche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis le début de l'année, plusieurs dizaines de personnes travaillant pour des équipes affiliées au CNRS sont brutalement rejetées de l'organisme. Des chercheurs titulaires tombent en plein vide juridique, des budgets sont gelés, et des équipes perdent du jour au lendemain leur existence administrative. Une administratrice se désespère: «On est des cobayes. C'est épouvantable. Comment voulez-vous que les gens aient envie de travailler!»