Macron se défend de toute "initiative isolée" sur l'Iran

Par
Emmanuel Macron, qui a lancé l'idée d'un "nouvel accord plus large" sur l'Iran pour tenter de préparer le terrain à un éventuel retrait américain de l'accord sur le programme nucléaire iranien le 12 mai, s'est défendu mercredi de toute "initiative isolée" face aux critiques et réserves émises par plusieurs pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Emmanuel Macron, qui a lancé l'idée d'un "nouvel accord plus large" sur l'Iran pour tenter de préparer le terrain à un éventuel retrait américain de l'accord sur le programme nucléaire iranien le 12 mai, s'est défendu mercredi de toute "initiative isolée" face aux critiques et réserves émises par plusieurs pays.