SNCF: Philippe douche les espoirs des syndicats

Par
Edouard Philippe a douché jeudi les espoirs des syndicats de la SNCF en réaffirmant que l'ouverture à la concurrence, la réorganisation de l'entreprise et la fin des embauches au statut étaient des principes non négociables.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe a douché jeudi les espoirs des syndicats de la SNCF en réaffirmant que l'ouverture à la concurrence, la réorganisation de l'entreprise et la fin des embauches au statut étaient des principes non négociables.