A Roissy, la zone d’attente se transforme en cluster

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier ministre Jean Castex était à l’aéroport de Roissy le 25 avril pour rendre visible l’action du gouvernement dans sa « bataille contre ces variants, qui sont une menace face à laquelle nous devons nous protéger », a-t-il déclaré au lendemain de la mise en place d’un protocole renforcé pour les voyageurs en provenance de cinq pays identifiés à risque (l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Brésil, le Chili et l’Inde).