Réforme de l'Assemblée: le sursaut d'orgueil de Bernard Accoyer

Par

Les députés mettent un point final à la réforme de l'Assemblée nationale. Mercredi 27 mai, ils devraient adopter leur nouveau règlement, concocté par leur président, Bernard Accoyer (UMP). Depuis son élection au «perchoir», en juin 2007, celui-ci a souvent paru transparent, à côté de Jean-François Copé. Mais, ces derniers jours, Bernard Accoyer a plutôt défié l'encombrant patron du groupe UMP pour tenter de jouer son rôle d'arbitre et garantir les droits de l'opposition. Un sursaut?

A lire aussi: Les députés font mine de s'attaquer à l'absentéisme

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Constitution est formelle: dans l’ordre protocolaire, il faut considérer Bernard Accoyer, médecin ORL et président de l'Assemblée nationale, comme le quatrième personnage de l'Etat français. Dans l'hémicycle, c'est même le tout premier. En tout cas, sur le papier.