Villejuif, enquête sur une folie enfermée à double tour

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'hôpital psychiatrique Paul-Guiraud, à Villejuif dans le Val-de-Marne, conserve l'allure de l'hospice d'aliénés qu'il fut lors de sa création à la fin du XIXe siècle. Imposantes bâtisses en pierres, allées de platanes, pelouses encadrées de buis, sensation de silence et d'espace sous contrôle. Ses portes s'ouvrent sur un monde clos. Au fin fond du parc, se trouve l'unité pour malades difficiles (UMD) Henri-Colin, quatre pavillons entourés de murs rehaussés de parois obliques.