EELV lance son congrès dans la « critique constructive » du gouvernement

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ouvrir sa “gueule” un peu plus fort, mais toujours sans démissionner. Le conseil fédéral d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) s'est réuni ce week-end à Paris pour confirmer sa stratégie de participation critique au gouvernement Ayrault. Il y a cinq mois, les mêmes conseillers fédéraux avaient déjà théorisé leur « radicalité constructive », au nom de la « culture de coalition » que le parti écolo souhaite défendre malgré les institutions de la Ve République (lire notre reportage d'alors).