Loi sur le travail: la mobilisation repart à la hausse

Dans le cortège parisien en cette huitième journée nationale contre la loi sur le travail, le ton a commencé à changer. Selon la préfecture de police, 18 000 à 19 000 personnes étaient dans la rue, 100 000 selon les syndicats. Dans toute la France, le ministère de l'intérieur a compté 154 000 manifestants. C'est plus que lors des manifestations de ces dernières semaines.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils n’ont pas été de toutes les manifestations, loin de là, mais ils ne voulaient pas manquer celle-ci. Jeudi 26 mai, Mathieu, Tinka et Anne-Sophie étaient du cortège parisien pour cette huitième journée de mobilisation nationale contre la loi sur le travail. « Je n’avais pas encore manifesté, et ça fait un moment que je me dis qu’il faut que j’y aille. Aujourd’hui, c’est le moment », dit Tinka. Son compagnon, Mathieu détaille : « On commence à avoir envie que ça bouge. Les raffineries sont bloquées, les centrales nucléaires sont en grève, le gouvernement commence à changer de ton et à devenir un peu plus prudent… Ça vaut le coup de pousser les actions maintenant, de montrer qu’on n’a pas envie de fermer nos gueules. »