«Sauvages», «fainéants»... des salariées d’un Ehpad accusent plusieurs cadres de racisme

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si les soignantes de l’Ehpad de Champfleury à Sèvres (92) parlent aujourd’hui, c’est qu’elles s’estiment « lassées » et « totalement démunies » face au racisme qu’elles disent subir depuis plusieurs mois.