Le maire de Corbeil-Essonnes placé en garde à vue

Jean-Pierre Bechter est impliqué dans une enquête sur une tentative d'homicide involontaire pouvant être lié à un système de fraude électorale mis en place par Serge Dassault.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-Pierre Bechter, maire UMP de Corbeil-Essonnes et bras droit du sénateur Serge Dassaut, a été placé en garde à vue mercredi 26 juin dans le cadre d’une enquête sur une tentative d’homicide volontaire potentiellement liée à des soupçons de fraude électorale.