Huit géants de la tech victimes d'une attaque liée à Pékin

Par
L'attaque informatique "Cloud Hopper", attribuée par les Etats-Unis et certains de leurs alliés à des pirates travaillant pour le ministère chinois de la Sécurité d'Etat, a touché au total huit grands groupes technologiques, a appris Reuters de plusieurs sources proches du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - L'attaque informatique "Cloud Hopper", attribuée par les Etats-Unis et certains de leurs alliés à des pirates travaillant pour le ministère chinois de la Sécurité d'Etat, a touché au total huit grands groupes technologiques, a appris Reuters de plusieurs sources proches du dossier.