Le Syndicat de la magistrature étrille le procureur Courroye, «comédien et martyr»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plongé au cœur d’une tempête qui risque de lui coûter son poste, le procureur de la République de Nanterre Philippe Courroye vient de recevoir une lettre ouverte assassine de ses collègues du Syndicat de la magistrature (SM, gauche), qui lui a été envoyée par fax, jeudi 26 juillet et dont Mediapart a eu la primeur (on peut la lire intégralement ici).