La composition du nouveau gouvernement Valls

Par

Seize ministres, dont huit hommes et huit femmes. Le nouveau gouvernement Valls ne bouge guère. Deux nominations importantes : Najat Vallaud-Belkacem à l'éducation et Emmanuel Macron, ancien banquier d'affaires et ex-secrétaire général adjoint de l’Élysée, au ministère de l'économie et de l'industrie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Seize ministres, dont huit hommes et huit femmes. Le nouveau gouvernement Valls ne bouge guère. Deux nominations importantes : Najat Vallaud-Belkacem à l'éducation et Emmanuel Macron, ancien banquier d'affaires et ex-secrétaire général adjoint de l’Élysée, au ministère de l'économie et de l'industrie. Ce gouvernement est construit sur une base politique encore plus étroite que le précédent. Les écologistes n'y participent pas plus, les radicaux de gauche conservent leurs trois postes, les proches d'Aubry y sont marginalisés. François Hollande, via Michel Sapin et Emmanuel Macron à l’Élysée, renforce encore son emprise sur Bercy tandis que Manuel Valls ne réussit pas à installer ses proches dans des ministères importants.