Migrants: L'attitude italienne conduit à une "impasse", estime Philippe

Par
L'attitude actuelle des autorités italiennes dans le dossier migratoire conduit à "une impasse", estime le Premier ministre Edouard Philippe dans une interview au Journal du Dimanche, déplorant les "attaques injustes" de Rome contre Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'attitude actuelle des autorités italiennes dans le dossier migratoire conduit à "une impasse", estime le Premier ministre Edouard Philippe dans une interview au Journal du Dimanche, déplorant les "attaques injustes" de Rome contre Paris.