Wauquiez, une rentrée «populiste» et fière de l’être

Par

Face à un exécutif fragilisé, le président des Républicains espère faire revenir en cette rentrée une partie de la droite déçue par Emmanuel Macron. Sans se soucier que sa ligne ultra droitière continue de fracturer sa famille politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je pose cette question simple : avez-vous l’impression qu’au bout d’un an les choses se soient améliorées dans notre pays ? » Question simple, réponse simple. Sous la grande tente installée au pied du mont Mézenc où Laurent Wauquiez a fait ce dimanche 26 août sa traditionnelle rentrée politique dans ses terres auvergnates, la salle d’un peu plus d’un millier de personnes tonne un « non » sans appel.