BNP Paribas: Baudouin Prot, le dernier fusible

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une nouvelle réplique du séisme provoqué par l’amende record de 8,9 milliards de dollars (6,52 milliards d’euros) imposée en juin par la justice américaine à BNP Paribas. Mardi 23 septembre, le président de la banque, Baudouin Prot, a confirmé son intention de démissionner de ses fonctions. Un conseil d’administration a avalisé vendredi la nomination de Jean Lemierre, conseiller du président, pour le remplacer à partir du 1er décembre.