Tapie : un comptable public pourrait avoir à rembourser 268 millions d’euros

Par

Un comptable public, Frank Mordacq, qui a ordonné le paiement de 268 millions d'euros, à la suite de la sentence qui a fait la fortune de Bernard Tapie, pourrait se voir condamné par la Cour des comptes à rembourser cette somme sidérante. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si dans d’innombrables procédures la justice n’avance que lentement dans l’examen de la célèbre affaire Tapie, et si les protagonistes les plus connus du scandale sont encore bien loin d’être renvoyés derrière la barre d’un tribunal, un premier jugement pourrait pourtant intervenir dans les prochaines semaines. Et c’est un fonctionnaire totalement inconnu du grand public dont le nom n’était jamais apparu jusqu’à présent dans l’histoire, qui pourrait en faire les frais. La Cour des comptes pourrait en effet condamner un comptable public, un certain Frank Mordacq, à rembourser sur ses biens personnels la somme colossale de 268 millions d’euros, soit une bonne partie des 405 millions d’euros alloués à Bernard Tapie au terme de la sentence rendue par trois arbitres le 7 juillet 2008.