La justice réduit à un million la saisie des subventions du RN

Par
La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a réduit mercredi à un million d'euros au lieu de deux la saisie pénale des subventions publiques allouées au Rassemblement national (RN, ex-FN), ordonnée le 28 juin dans le cadre de l'enquête sur les assistants parlementaires du parti au Parlement européen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a réduit mercredi à un million d'euros au lieu de deux la saisie pénale des subventions publiques allouées au Rassemblement national (RN, ex-FN), ordonnée le 28 juin dans le cadre de l'enquête sur les assistants parlementaires du parti au Parlement européen.