L'accès des jeunes filles à l'éducation est primordial, dit Macron

Par
NATIONS UNIES (Fondation Thomson Reuters) - Le président français Emmanuel Macron, la Première ministre britannique Theresa May et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont appelé mardi les pays du monde à redoubler d'efforts pour que les jeunes filles aient accès à une éducation de qualité, au risque de les exposer à des "catastrophes".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NATIONS UNIES (Fondation Thomson Reuters) - Le président français Emmanuel Macron, la Première ministre britannique Theresa May et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont appelé mardi les pays du monde à redoubler d'efforts pour que les jeunes filles aient accès à une éducation de qualité, au risque de les exposer à des "catastrophes".