Un maire réquisitionne des locaux de l'Etat pour des migrants

Par
Le maire communiste de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a réquisitionné mercredi des bureaux vides appartenant à l'Etat pour y reloger 150 travailleurs migrants abrités jusqu'alors dans un foyer insalubre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le maire communiste de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a réquisitionné mercredi des bureaux vides appartenant à l'Etat pour y reloger 150 travailleurs migrants abrités jusqu'alors dans un foyer insalubre.