Affaire Karachi: les maisons normandes d'Edouard Balladur

Par
Renaud Van Ruymbeke, chargé de l'enquête sur d'éventuelles rétrocommissions sur des marchés de ventes d'armemements dans les années 1990, a commencé à s'intéresser au patrimoine immobilier d'Edouard Balladur, premier ministre et candidat à l'élection présidentielle au moment de l'affaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Renaud Van Ruymbeke, chargé de l'enquête sur d'éventuelles rétrocommissions sur des marchés de ventes d'armemements dans les années 1990, a commencé à s'intéresser au patrimoine immobilier d'Edouard Balladur, premier ministre et candidat à l'élection présidentielle au moment de l'affaire. Selon L'Express, le juge d'instruction devrait prochainement le convoquer pour qu'il s'explique sur l'acquisition de ses maisons en Normandie, notamment l'achat d'une demeure à Tourgéville (Calvados), un an après son échec à l'élection de 1995, par son épouse, pour 7,3 millions de francs, réglés comptant, grâce à l'intercession de... Thierry Gaubert.