Surveillance: les «exégètes amateurs» construisent une guérilla juridique

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur la porte d’entrée du nouveau local de La Quadrature du net à Paris, inauguré au mois de mars, des lettres dorées rappellent encore le nom de l’ancien habitant des lieux, « Chemla », une des figures tutélaires du mouvement hacktiviste français, et un pionnier du nouveau domaine d’action des défenseurs des libertés numériques : les tribunaux.