Les nouveaux emplois francs peinent à décoller

Par
A peine 2.200 emplois francs ont été signés depuis le lancement de l'expérimentation du dispositif en avril, pour un objectif prévu de 50.000 contrats d'ici fin 2019, un chiffre que Pôle Emploi et le gouvernement veulent à tout prix faire remonter.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

AULNAY-SOUS-BOIS, Seine-Saint-Denis (Reuters) - A peine 2.200 emplois francs ont été signés depuis le lancement de l'expérimentation du dispositif en avril, pour un objectif prévu de 50.000 contrats d'ici fin 2019, un chiffre que Pôle Emploi et le gouvernement veulent à tout prix faire remonter.