L'exonération de CSG-CRDS limitée aux expatriés en Europe

Par
L'Assemblée nationale a adopté vendredi matin une disposition exonérant de prélèvements sociaux les expatriés vivant en Europe mais a refusé d'élargir cette mesure à l'ensemble des non-résidents, malgré les demandes en ce sens de membres de la majorité présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'Assemblée nationale a adopté vendredi matin une disposition exonérant de prélèvements sociaux les expatriés vivant en Europe mais a refusé d'élargir cette mesure à l'ensemble des non-résidents, malgré les demandes en ce sens de membres de la majorité présidentielle.