«Méthodes fascistes»: Xavier Bertrand renvoyé devant le tribunal

Par

Alors que nos révélations lançaient l'affaire Bettencourt, Xavier Bertrand, à l'époque secrétaire général de l'UMP, le parti présidentiel, avait publiquement accusé, le 6 juillet 2010, Mediapart d'utiliser des «méthodes fascistes». Sur plainte de Mediapart, il fut mis en examen pour diffamation le 30 juin dernier. Le 16 décembre, la juge d'instruction a renvoyé devant le tribunal correctionnel M. Bertrand, aujourd'hui ministre du travail, de l'emploi et de la santé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que nos révélations lançaient l'affaire Bettencourt, Xavier Bertrand, à l'époque secrétaire général de l'UMP, le parti présidentiel, avait publiquement accusé, le 6 juillet 2010, Mediapart d'utiliser des «méthodes fascistes». Sur plainte de Mediapart, il fut mis en examen pour diffamation le 30 juin dernier. Le 16 décembre, la juge d'instruction a renvoyé devant le tribunal correctionnel M. Bertrand, aujourd'hui ministre du travail, de l'emploi et de la santé.