300 000 chômeurs de plus en un an: la France s'installe dans un chômage de masse

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

> C’est vrai, sauf que le nombre d’entrants sur le marché du travail est supérieur aux départs à la retraite, et les emplois nouveaux, encore trop faibles, ne suffisent pas à compenser.

C'est le problème de la France. Tout le monde est content des 2,1 enfants par femme - sauf quand ils arrivent ensuite sur le marché du travail...

Ouais ; les Allemands par exemple n'ont pas ce problème.

La natalité a un peu diminué ces dernieres années, mais les jeunes qui arrivent sur le marché de l'emploi actuellement sont nés avant 1999.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=T10F034

On attend toujours les résultats annoncés par notre "bon" gouvernement et par ces enf....s du merdef après les cadeaux de 40milliards de baisse de charges sur les entreprises ! Mais cette ordure de Gattaz en redemande encore plus tel une oie jamais gavée ! Ce type ne rêve que du retour de l'esclavagisme ! Avec les complicités des Hollande Valls Macron.

Une des façon de baisser le chômage est la baisse du temps de travail.

Il faut une forte taxe sur les transactions financières que notre "bon" gouvernement de droite-socialiste a remis sous le tapis. 

Oui et alors... l'avenir de la France c'est quand même les enfants non??? Vos sous entendus sont effrayants!!

Il faut une forte taxe sur les transactions financières

Mais nous vivons sous le régime de la "dictature financiére", que je préfère appeler "Aristocratie Oligarchique" donc, qui peut imaginer une seconde qu'une VRAIE taxe sur le boursicotage sera votée un jour sous ce régime ?

Les dividentes et autres profits financiers augmentent en fonction de la courbe du chomage et de la misère donc, ici aussi, qui peut penser une seconde que nos glorieuses Elites éclairées, qui rappelons-le sont soit membres de ces familles aristocratiques ou courtisans de cette caste, va prendre des mesures pour améliorer notre sort !

Machiavel a écrit "1% de princes, 4% de bouffons et 95% d'esclaves", ces chiffres n'ont pas beaucoup changés. En fait, ils se sont probablement aggravés, "0,1% de princes, 1% de bouffons (politiques, médias de divertissement, journalistes, etc) et 98,9% d'esclaves"

Le chomage est une des conditions essencielles à la continuation de l'augmentation des profits financiers, il va donc certainement continuer à monter. L'arrivée des nouvelles technologies n'y changera rien, au contraire ...

La solution : Le partage :-). Mais ne comptons pas sur nos Elites pour le mettre en place, c'est à nous de la faire et surtout ne pas se laisser intoxiquer par des illusions type "Ubérisation", ce n'est en rien du partage mais juste une méthode 3.0 de taxation de nos activités, dans quelles poches vont les 25 ou 30% de commisions ?

UN changement de paradigme est nécessaire mais cela signifie que nous devons changer notre mode de vie, hors comme le disait EInstein, la force la plus puissante de l'univers est ... la force de l'habitude :-(.

On nous trompe sur la réalité allemande.

 Aristocratie ?    Aristos, c'est meilleur en grec, alors ...  c'est vraiment pas le cas. 

La natalité, c'est la richesse d'une Nation. Bien entendu, il ne faut pas faire n'importe quoi comme s'y emploient les Indiens qui paraissent toujours ignorer les bienfaits du planning famillial. La courbe de la natalité peut très rapidement s'inverser dans un sens ou un autre : le phénomène est d'ordre arithmétique. Ce n'est pas comme la trop fameuse courbe du chômage que notre crétin national n'a rien fait pour endiguer. Ce type et son équipe de bons à riens ne savent faire qu'une chose : appliquer des cataplasmes que l'on a usés et réutilisés depuis depuis 40 ans. Pour la petite histoire, El Konnery est abolument indigente dans ses commentaires : elle ferait mieux d'aller vendre de la charcuterie en compagnie de la l'immonde Morano, qui sue la bêtise. Le seul remède contre le chômage, c'est la montée en gamme de la formation professionnelle, une école porteuse à la fois de valeurs humanistes, mais qui travaille aussi à cette fameuse montée en gamme . Et de ce point devue, il semblerait que nous n'en prenions pas le chemin. Le niveau est indigent en math, les gosses ne parviennent plus qu'à hocqueter à travers leur smartphone, l'apprentissage est un pis-aller dédaigné etc....

Tout cela est bien réel… dans la logique du système qui oblige à lier de manière "dogmatique" ressources et emploi. Mais, est-ce bien pertinent ?

Après tout, les retraités qui ont une bonne retraite, c’est-à-dire avec des ressources suffisantes pour vivre dignement, ne se plaignent pas de ne plus travailler.

Les riches qui ne sont jamais soucieux de leurs fins de mois, ne se plaignent jamais de gagner trop pour des activités qui ne profitent guère à la collectivité.

Etc.… On pourrait multiplier les exemples qui montrent que le souci des gens est d’abord d’avoir les ressources qui leur permettent de vivre dignement, plutôt que d’avoir un emploi à toute force. Je le répète, la relation "ressources = emploi" est un dogme qui fonde le système économico-financier dans lequel nous vivons et que nous acceptons faute de représentation plus "naturelle" du sens de la vie.

A-t-on jamais vu d’autre espèce vivante sur cette planète que l’espèce humaine pour avoir besoin de financiariser son activité pour vivre ?

Qui ferait mieux?...ou moins mal?...Depuis quand est-ce à un Papa-président de fournir du travail à ses enfants-citoyens ? Les responsables politiques sont là pour administrer le Pays pas pour diriger ou faire marcher les entreprises ! Depuis les années 70 bons nombre de faux-patriotes français préfèrent délocaliser  leur entreprise et ainsi ruiner et appauvrir la France... Où est la responsabilité des politique dans tout cela ?... Voilà l'origine du chomage !  

Le chômage pourrit la société, Famille recomposée nous avons 6 enfants ayant tous une activité professionnelle et 12 petits enfants dont la pluspart en fin ou en formation leur permettant d'avoir une espérance professionnelle a peu près assurée. Mais je suis trés inquiet sur le fonctionnement de la société française. Je pense que l'Education Nationale a une grande responsabilité dans la chômage de masse français. 150 000 jeunes sortent, chaque année, du système scolaire sans aucune formation et sans espoir d'emploie. Je crois que le système visant a conduire la totalité d'une génération au bac pour tous est une erreur fondamenatle, qui laisse croire à la vertu de l'égalité. J'ai passé les 80 ans et j'ai connu l'époque ou les centres de formation professionnelle donnaient leur capacité à  des professionnels qui trouvaient rapidement à s'employer après l'école primaire .( Ils savaient lire, écrire,compter à la sortie ce qui semble n'être plus le cas actuellement pour une partie d'entre eux)

bj  et des emplois que les francais ne  veule pas !!!!

Et combien de chômeurs sans indemnité-chômage?

 FH avait déjà promis "l'inversion du chômage "en 2013...Il pourra tjs bidouiller les chiffres;radiations brutales,mises en formations...svent bidons(que d'échos négatifs méritant une enquete MDP!).

Ainsi voir la vidéo du syndicaliste GoodYear interviewé par une TVsur You Tube:les licenciés ont suivi des stages de formation ...puis sont tjs au chômage...faute d'emplois.

  Delon lui,FH accorde 1 Milliard d'argent public ,officiellement pour" former" les chômeurs,en fait pour que la catégorie A diminue afin de baisser les chiffres "officiels"  ,baisse prioritaire pour sa campagne électorale.

Pour quelles raisons les français n'en veulent ils pas de ces supposés emplois ? Là, est la bonne question jamais posée.

Et aussi le MEDEF qui avait promis juré la création d'un million d'emplois.

Tout à fait d'accord

Les sous-entendus sont dans votre tête... 

Quoiqu'on en pense le fait est là ; la démographie actuelle de la France aggrave nettement le chômage des jeunes. C'est comme ça.

Et revoilà la tarte à la crème démographique... C'est aussi exact que le refrain entonné pendant des décennies par nos politiques: la croissance démographique, c'est la consommation, donc la croissance. Au vu du résultat, on peut douter de la pertinence de ce genre de raisonnement.

Je vous signale qu'il y a des personnes qui pensent que la terre est bien assez peuplée, et ne pensent pas devoir contribuer eux-mêmes à l'encombrer d'avantage. Pour ma part, je les trouve aussi respectables que celles qui pensent qu'elles assurent un avenir à je ne sais quoi en faisant l'inverse.

 

Il y a d'autres facteurs.

Le chômage n'est pas dû seulement à l'enrichissement d'une minorité, il est provoqué aussi par l'avancée des technologies, l'automatisation et la robotisation des tâches jadis réalisées par des travailleurs. Nous avons donc à réfléchir sur plusieurs points: la redistribution des richesses (revenu universel) et du travail puisque le chômage ne disparaîtra pas. Mais pas seulement, il faudra aussi redéfinir le travail et le temps de travail et son mode de retribution. On quittera nécessairement le salariat tel qu'on l'a connu jusqu'ici. Cette totale remise en question ne pourra se réaliser pleinement que dans un système où les travailleurs seront redevenus maîtres de la production et des moyens de production. Il y a déjà des expériences dans ce sens à petite échelle.  Autrement dit dans un processus de sortie du capitalisme. Les réformettes de 35 ou 32 heures de travail n'étant  que des amuse-gueules ne résolvant rien du chômage car ce dernier est systémique et ira s'aggravant..

non, il ne faut pas croire cela, pour un dirigeant de gauche c'est au contraire un palmarès....

Mais tu veux une société de justice sociale... c'est plus prévu dans les textes et programmes des socialistes...alors que les chômeurs se démerdent et surtout qu'ils ne fassent plus de rejetons ou on les castre.

"...avec la robotisation, la nécessité du travail de masse se réduit ..."

"nécessité" ?...hum...non !

Le dictionnaire évolue: un salarié ou un employé est "pudiquement" devenu un "coût du travail"; donc posons-nous les questions:

- "nécessité" est-il le terme requis ?

- "recherche du fric" ne serait-il pas le but partagé à la fois par l'employeur et l'employé ? L'un pour toujours plus de profit, et l'autre pour nourrir sa famille, sachant que dans une majorité de cas, ce n'est pas par passion pour son job.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Qui parle de ces faux socialistes... Allez voir un peu plus chez la vraie, la seule gauche

On devrait indexer le salaire sur la longueur des commentaires écris dans Mediapart: vous feriez fortune...

Je précise ma pensée alors, la nécessité ( POUR LES PATRONS ) de disposer d'un réservoir importants de travailleurs se réduit.

Peut être plus clair comme ca ;)

Sinon pour le sens dans lequel vous l'aviez compris, je pense que le travail n'est pas mauvais en sois, il faut arrêter de le diaboliser ... le problème c'est l'être humain qui ne peut s'empêcher de tyranniser l'être humain ... On pourrait créer une société sans patrons et sans entreprise et avec un revenu minimum , etc... qu'elle connaitrait toujours les mêmes problèmes ...

Ce qu'il faut c'est plus de justice ....

Justice Sociale, Justice Fiscale, Justice pénale ... Bref plus d'équité au quotidien entre tous.. le reste n'est que du vent ...

+1 Et taxation des robots qui remplacent les humains, justement !

Plus récupération de l'évasion fiscale, etc.

Mais pour ça, il nous faudrait des élus de gauche érvocables à mi-mandat, non cumulards... et une chambre de citoyens tirés au sort à la place du Sénat.

Halte aux copiés-collés sans fin, aux gueuleries en capitales, ici en rouge, des fois qu'on n'ait pas bien vu...

Vous n'êtes pas au comptoir aprèsquatre tournées, vous êtes sur un forum.

dans ce cas, il serait intéressant de permettre aux gens de partir à partir de 50_55ans selon la conjoncture,

d'ailleurs est-il encore intéressant de travailler  pour de toute façon ne plus jamais avoir de taux plein dans le privé,

à 59 je devrais travailler jusqu à 67, ?? Balivernes...

 

Oui, c'est une catastophe. Et des millions d'employés font des heures supplémentaires, y compris dans la fonction publique. Les (ir)responsables (dé)formatés marchent sur la tête et nous subissons comme des moutons...

J'ai 55 ans et je suis au chômage..... depuis 2 ans. J'ai tout bien fait pourtant, monté une petite entreprise dans laquelle j'ai englouti mon indemntié de licenciement et qui ne fonctionne pas. Tout le monde n'est pas fait pour être entrepreneur à la macron (haut fonctionnaire qui chante les louanges de "l'entreprenariat" et qui n'a jamais mis un euro de sa poche pour créer quoi que ce soit)

J'ai entendu aujourd'hui le perroquet qui sert de ministre du travail annoncer que si les "partenaires sociaux" ne prenaient pas leurs responsabilités le gouvernement prendrait les siennes et imposerait par décret la degressivité des allocations.

Alors voilà, si cela devait arriver je prend l'engagement de voter pour le pen l'année prochaine. Non pas que je crois qu'elle fera mieux, car ce sera sûrement pire que tout ce que l'on aura connu, mais uniquement pour participer à foutre le bordel.

On va me traiter d'irresponsable ? Je m'en fiche. Plus rien à perdre, sinon le plaisir de voir la promo Voltaire disparaître dans les poubelles de l'histoire.

Au premier tour je ne voterai même pas pour Mélenchon (ou son(sa) homologue) persuadé qu'il (elle) appelera à voter pour hollande au second tour s'il y est pour faire barrage au FN ou à l'UMP.

 

  • Nouveau
  • 27/01/2016 23:24
  • Par

Et beaucoup d'entreprises annoncent des suppressions d'emplois, donc des offres en moins... Bref, il y a dix ans ou plus je lisais un rapport du BIT expliquant que dans les cinquante ans qui viennent on allait assister à une raréfaction de l'emploi au niveau mondial...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 27/01/2016 23:28
  • Par

bravo à Sarkozy et à Hollande pour avoir si efficacement fait croître le nombre de chômeurs d'env. 700'000 pour l'un et 650'000 pour l'autre tout en oubliant pas de faire exploser la dette

 

Sans oublier que l'espérance de vie, hommes et femmes confondus, a diminué en 2015, une première en France depuis 1969, même si l'espérance de vie des seules femmes avait déjà diminué en 2002 et 2012. Beau bilan, Hollande peut être fier de lui!

Bonjour 

je pense que c'est plus viscieux que cela:

Baisser les cotisations( et non les charges) a un impact certain sur la redistribution des acquis sociaux de notre état providence.

Que l'interêt du MEDEF est de soutenir l'idée du capitalisation individualisée.

de faire du net sans impôt.(c'est leur crédo ou leur niche pour ceux qui les entendent.)

De nous rendre tous esclaves, car nous ne pourrons jamais cotiser suffisamment pour vieillir dignement,ni nous soigner, ni éduquer nos enfants ni les aider...Va falloir apprendre à travailler pour un euro et ce jusqu'à la fin de notre existance si pas de catastrophe avant.

La boucle sera bouclée et nos bouches aussi!!!

A quand les coups de fouets sans broncher.( il est vrai que cela a déjà commencer dans certaines entreprises)!!!!!!!!!

 

 

Parfaitement d'accord avec vous et vous auriez pu ajouter" L'austérité produit ses effets, l'espérance de vie commence ausis à diminuer en France comme c'est déjà le cas dans d'autres pays européens, c'est la seule courbe qu'Hollande aura réussi à inverser !!!

  • Nouveau
  • 28/01/2016 00:32
  • Par

Je propose volontier :

Baisse généralisée des salaires,   baisses des charges

baisse des remboursements de frais

De ne plus accepter que des factures authentiques ......

tout cela pour nos ministres, députés, sénateurs, attachés parlementaires et ministériels. et ce , jusqu'à ce qu'ils nous prouvent qu'ils servent à autre chose que faire tourner leurs avantages

 

Qui peut croire une minute que cette clique va pondre les décrets afférents ? Sinon sous la contrainte, la fourche au cul ou face aux marches de l'échafaud ou le cou sous la lame de la guillotine ou.... bon , j'arrête  là mon délire !

J'ai toujours pensé , dit , écrit que cette engeance était devenue un corps parasitaire : ils ne servent plus le peuple mais des "maîtres" , ils se servent dans les caisses de la nation en demandant aux citoyens de se serrer la ceinture . 

Bien vu l'ami!

  • Nouveau
  • 28/01/2016 07:49
  • Par

Bonjour,

   "le couler. "

Devant le déni de réalité sur la fin de la croissance cela semble souhaitable à condition qu'un autre système se lève en EUROPE à minima et c'est aussi inévitable à terme avant le retour des "famines"

Former les demandeurs d emplois?mais  il y a déjà  des  gens formés  qui ne trouvent pas de travail à  la mesure de leurs competences! Quant au revenu universel ,chez nous il existe le rsa socle......jusqu à  la retraite  ensuite  ce sera le minimum vieillesse......

Vous savez c'est extrèmement compliqué de manier le scan sur les divers codes ou de faire des taches répétitives ou de se servir d'un logiciel traitement de texte en fin d'études deuxième cycle!

Dans le même Pôle-emploi,des chômeurs qualifiés qu'on envoie en stages de formation(pas svent solide)et des chômeurs ayant cette dernière formation qu'on peut,effet du hasard,envoyer en formation des chômeurs du premier groupe....Afin de baisser les stats,faire tourner les chômeurs,entretenir l'espoir,svent l'illusion....

La formation est un leurre, elle ne fait que participer à la concurrence organisée entre les demandeurs d'emploi qui prétendent à un poste. Celui qui a acquis une bonne formation sera plus compétitif sur le "marché de l'emploi" que son camarade chômeur qui ne l'aura pas acquise. Mais cela ne créera pas plus d'emplois, faut arrêter de dire des conneries...

Le gouvernement, ou plutôt même les gouvernements sont en panne d'idées, ils refusent de voir la raréfaction progressive de l'emploi (du moins tel qu'on l'a connu jusqu'ici), ils continuent bêtement d'en appeler au retour de la croissance et de subventionner un système productiviste qui se mord la queue à force de montrer l'étendue de ses limites et toute son absurdité sociale et écologique, jusqu'à quand le peuple de plus en plus moutonnier et individualiste restera-t-il sans voix devant cet entêtement qui nous conduit vers le chaos ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Belle inversion de la courbe du chomage !

  • Nouveau
  • 28/01/2016 09:43
  • Par

Tant qu'on restera sur cette idée incroyablement stupide de la politique de l'offre, il ne faut pas espérer grand chose...

Ceci dit, j'ai une demande pour Médiapart à propos du CICE : il est extremement difficile d'obtenir une information claire sur ce sujet.

Meme dans cet article, il est marqué 40 Milliards pour le CICE mais il n'est pas dit s'il s'agit du montant total ou du montant pour 2015, ou de la prévision pour 2016.

Cela pourrait être tres interessant si Médiapart faisait un article complet sur le sujet (même si je crois qu'il y en a déjà eu) : avec cout total, cout annuel, résultats, comparaison du cout d'un emploi "sauvegardé" par le CICE avec le cout d'un fonctionnaire, ect...

tant que les actionaires choisirons de gagner 100 000 euro en trois mois plutot que de gagner

1 000 000 en un an le probleme sera toujours le meme , c'est la bétise du capitalisme et la bétise de nos gouvernants

en prévision du tafta il est impératif que les peuples d'europe soient au meme niveau que les americains , sinon le tafta sera bancal . alors plutot que d'attendre de nos medias une analyse correcte sur l'europe , regardons se qu'ils disent sur le niveau de vie , d'education des americains 

la solution...la Corée du Nord....le paradis!!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Pas encore empaillé le moineau????

entre la corée du nord et le cnr y'a de la marge quand meme ,non ? sans etre la corée du nord , je regardais la jungle a calais , les sans abris a paris , la déchéance de nationalité , valls! c'est pas la corée du nord,mais faudrait p'etre faire gaffe quand meme....

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 28/01/2016 10:35
  • Par

des millions d'euros sont donnés aux entreprises par l'état, pour des formations. j'ai vu un reportage à ce sujet, il yà queque temps déja. rien de nouveau. tout l'argent distribué aux grosses entreprises ne sert à rien, sinon à les enrichir davantage, car elles ne forment pour la plupart plus personne depuis longtemps.

 

Il me semble que cette société a un déficit de matière grise, depuis que les 30 glorieuses nous ont habitué - en exploitant d'autres peuples, chez eux d'abord, puis chez nous ensuite - a une richesse très facile : celle des voleurs. Il est trés difficile d'en sortir : la facilité entraîne la paresse.. la paresse entraîne l'absence de discipline et l'arrêt du développement naturel et nécessaire de l'intelligence.

C'est peut-être un cercle vicieux. Un peuple qui ne rèfléchit pas plus loin que son tiroir-caisse à la fin de la journée a perdu toute intelligence et donc à toute vue d'ensemble. Cette maladie sociale est installée de manière chronique et les différentes castes et maffias qui défendent leurs privilèges du haut en bas de l'échelle, n'y changeront plus rien.

Je proposerai donc un service civil obligatoire pour tous, actifs ou non, dans un domaine qui nous intéresse et qui nous concerne, pendant trois à cinq semaines par an, payé de manière dégressive, selon les ressources et le patrimoine dont on dispose.

Cette masse de travail indispensable, puisque on manque de temps dans toutes les administrations et collectivités locales, nous rapporterait surtout une masse d'idées, de réflexions, de critiques, d'humour, de générosité imprévisible..  Voilà enfin peut-être le début de la renaissance de l'intelligence d'un peuple,  qui nous ferait sortir des ornières du conformisme à la française qui nous étouffe et nous condamne.

Mais le bateau du gouvernement actuel a coulé, depuis que Hollande, au Bourget, avait déclaré que son principal ennemi était la finance. Comment croire, un seul instant, cette diatribe, quand on sait qu'Hollande est poings et pieds liés à Bruxelles, aux Etats-Unis. Maintenant, il nous fait le coup de la baisse du chômage pour la fin 2016. Mais là, non plus, il ne faudra pas être dupes, avec les formations annoncées. Car, une formation, c'est bien gentil, mais faut-il encore qu'elle aboutisse à un travail pérenne. Aucune formation politique actuelle n'est en capacité de renverser la vapeur catastrophique que nous connaissons, tant qu'il n'y a pas de volonté réelle de s'attaquer aux banques et au système capitaliste qui priorise les actionnaires !

« La France s'installe dans un chômage de masse » Vous vous relisez de temps en temps ? Ou vous nous la jouez « Retour vers le futur » ? Vous étiezdans le coma toutes ces années ?

Ceci étant, le chômage on s'en fout, c'est un problème accessoire à la répartition des richesse et à l'organisation de la société. Le travailleur-machine soumis à son travail dans le but de produire toujours plus (de quoi?) n'est pas le seul modèle possible, il y a 100 000 autres choses plus intéressantes et épanouissantes à faire dans la vie plutôt que de se soumettre à un travail qui n'a plus rien à voir, s'il l'a jamais été, à un échange équitable. Les connaissances et la technique nous permettraient de rêver à des sociétés autrement prductive sur le plan du bien-être et de la créativité , et ce pour LA TOTALITÉ de la population mondiale !. Il n'y a AUCUN obstacle technique ou matériel pour ça.

« La nature peut subvenir à tous nos besoins. Mais elle ne peut subvenir à notre convoitise. »

Absolument d'accord avec votre remarque première.

C'est précisément ce genre de titre, de phrase, qui entretient aussi depuis des lustres l'impossibilité d'une prise de conscience sociétale sur le fléau du chômage, qui conforte presque l'indifférence.

Je suis à 100% d'accord avec la remarque sur le titre, qui retarde de presque 40 ans...

Pour l'importance du chômage, je suis moins d'accord. C'est un outil de destruction sociale majeur, à l'échelle des individus comme de la société, et son utilisation est au cœur de la guerre menée par les classes dominantes pour faire main basse sur l'essentiel des revenus en France, comme dans le reste du monde.

L'avènement d'un nouveau modèle social, que j'appelle aussi de mes vœux, passe par la construction d'un rapport de force, social et idéologique, ce qui nécessite de lutter efficacement contre les dommages causés par le chômage. Donc, non, le chômage, on ne s'en fout pas.

Hollande ne se représentera pas en 2017, alors ? IncertainInnocent

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Clin d'œil

  • Nouveau
  • 28/01/2016 14:10
  • Par

Moi-Président a dit qu'il conditionnait sa candidature à l'inversion de la courbe du chômage.

Il n' a pas précisé dans quel sens il allait inverser...

Il fait d'ailleurs dans le petit en faisant recruter 10 000 postes dans l'armée de terre (Angela nous re-déclare la guerre???), ça le fait pas.

Son plan B devrait être le suivant :

1. Il va re-rendre obligatoire le service militaire en mai 2016, pour un an.

2. Le changement de nom du RSA en Primo-Infection va permettre d'annoncer une diminution massive du nombre de chômeurs par disparitions administratives que Pôle Enfroid ne réussira à retrouver qu'en 2022 (tiens, ça pourrait re-servir pour Manu le licencié ...d'histoires drôles).

Rien qu'avec ces deux mesures, qu'il pourrait en plus faire graver dans la constitution, il va complètement se la ratatiner, la courbe du chômage.

Une fois plate, la courbe on se l'inverse dans n'importe quel sens et on refait le coup du "Moi-Président",on re-promet :

de se farcir la courbe du travail, d'écrabouiller la Finance,

d'indépendantiser la Justice en ré-embauchant Christiane,

de re-gaver les lycées d'enseignants libres d'expression,

de mettre son scooter et ses capotes au rancart après 20 heures,

de revendre l'airbus de Sarko avec ses fours à pizza (au lieu de l'utiliser en douce),

de mettre un coup de boule à Tapie pour qu'il rende nos pépètes,

de vio... , non, virer Christine du FMI etc.

C'est vrai, c'est Laurel et Hardy tous les jours avec Manu, on s'amuse bien, mano-en-la mano.

3-Le milliard d'argent public pour,avant tout, dégonfler la cat A en envoyant le maximum de chômeurs en "formation"....Avant la fin de 2016.

Mais,zut alors,il faudra soutirer les emplois 2016 perdus...

  • Nouveau
  • 28/01/2016 15:25
  • Par

Il a vraiment failli "inverser la courbe", Hollande, dites donc ! C'était vraiment à deux doigts ! Deux GROS doigts, disons...

Ca valait vraiment le coup de balancer des tombereaux de pognons dans les poches des riches rentiers du Medef !

Bon, la bonne nouvelle, c'est qu'il ne sera pas candidat en 2017, puisqu'il l'a promis. Hein ? Non ? Quoi ? Je dis une connerie ?

Vous aimez les romans de science fiction ?

"Il a vraiment failli "inverser la courbe", Hollande, dites donc !"

Rigolant

je me demande si le probleme ne vient pas dans la formation des patrons , sont ils bien à la hauteur ...

car meme si on cree des camps de travail et ne payant pas les ouvriers , je ne suis pas sur qu'il serait capable quand meme d'y arriver ...

comme on dit le mauvais ouvrier a toujours besoin d'un outil spécial ...

 

Je ne voudrais pas être méchant mais, la France, est installée dans le chômage de masse, et les bas salaires depuis au moins deux décennies.

Enfin, je parle de la France den bas, celle qu'avait bien repéré notre ancein premier ministre  d'en haut, Jean-Pierre Rafarin.

Il fait partie de ces anciens ministres qui ont été virés pour leurs modestes résultats, mais qui sont sollicités au moindre problème par nos médias pour donner leur avis. Et nous n'avons pas fini de les entendre, certains étant encore, relativement, très jeune.

Tiens, encore ce matin sur France Inter, interview par Léa Salamé la journaliste qui monte, sans mauvais jeu de mot, de Rachida Dati, éminente ministre de la justice et des sots sous Nicolas Sarkozy, sans mauvais jeu de mot là encore; il fallait tout de même osé !

A croire que ce petit monde journalistique nous prend pour des amnésiques, ce qui serait le moindre mal, il est vrai.

  • Nouveau
  • 28/01/2016 17:14
  • Par

Deux possiblités :

   1- on change de gouvernement

   2- ou bien on change de peuple.

Visiblement Hollande a choisi la deuxième possibilité : revoir la constitution pour exclure des citoyens. Personnellement j'en aurais fait autant : autant virer que d'être viré. De plus moins de citoyens, moins de chomeurs.

  • Nouveau
  • 28/01/2016 17:17
  • Par

300 000 chômeurs de plus en un an: la France s'installe dans un chômage de masse

Tout à fait. Il faut que ça dure pour continuer à subventionner le MEDEF...

  • Nouveau
  • 28/01/2016 18:45
  • Par

Le prochain gouvernement ira plus loin encore, avec la suppression de l'autorisation de licenciement et la précarisation à outrance par la suppression du cdi , l'effet d'aubaine pour les entreprises va être terrible. On va doubler ou tripler les chiffres du chomage

Le chômage repart à la hausse, ce sont autant de personnes

qui se voient potentiellement menacées de mort...

 

Selon l'étude de l'INSERM, le chômage tue au bas mot 14 000 personnes par an. Toute hausse du nombre de chômeurs et chômeuses, aggrave donc mécaniquement la quantité de victimes. Le taux de mortalité chez les personnes au chômage, est trois fois plus élevé que chez les personnes en emploi.

Le chômage en 2015 aura tué 100 fois plus que les attentats de janvier et de novembre...

Cela donne la mesure des politiques menées en la matière. Lorsque certains n'hésitent pas, en toute connaissance de cause, à prôner plus encore de facilités à licencier, ou à accentuer la précarité de celles et ceux qui perçoivent des indemnités de chômage, ou du même acabit, lorsqu'un juge condamne des syndicalistes à de la prison ferme, nous atteignons là des sommets de cynisme et de barbarie.

Il est plus qu'urgent que les pouvoirs publics soient saisis, pour que le chômage soit enfin appréhendé pour ce qu'il est véritablement : un facteur de mortalité gravissime !

 

les-chiffres-du-cho-mage les-chiffres-du-cho-mage

  • Nouveau
  • 28/01/2016 19:07
  • Par

la France est installée dans le chômage de masse depuis plus de 40 ans. C'est bien de stimuler la natalité mais il faut également donner une éducation et à manger à ces enfants. La France ne sait faire que les enfants pour le reste......

les patrons sont nuls ... vive le communisme et les entreprises d'état .... 

Va plus y avoir que les fonctionnaires au boulot !

Pour eux, pas de chômage mais pas de rupture conventionnelle non plus ... Ce sera au plus tôt départ à 62 ans.

“We have reached an important point where the end begins to come into view.” —General William C. Westmoreland speaking to the National Press Club on November 21, 1967 as part of a Johnson administration effort to shore up sagging public support for the  Vietnam war.

Sacré Valls! Sourire

J'ai déjà lu ce titre... Maintes fois. Quant à la natalité responsable du chômage... Laissez moi pouffer! Le chômage est recherché par les employeurs pour faire pression sur les emplois et les salaires. Faire confiance aux employeurs pour résorber le chômage, (les patrons qui "donnent" des emplois), est aussi c.. que de demander à une vache d'aimer la viande. 

c plus a cause de la nullité de nos chefs d'entreprises qu'on le doit ... 

"300 000 chômeurs de plus en un an: la France s'installe dans un chômage de masse" irréversible (comme le disent depuis 20 ans des économistes) sauf à tricher sur la présentation des chiffres réels  statistiques afin d'en falsisifier les apparences afin de leur donner une apparence plutôt flatteuse et ainsi berner les naïfs !  Et c'est simple comme bonjour de manipuler certaines  statistiques pour leur faire dire ce que l'on veut surtout lorsqu'il s'agit de servir ses intérêts politiques ! D'ailleurs inutile d'avoir fait Polytechnique ni l'ENA pour  comprendre et savoir cela !

Le chômage  de masse : une réalité qui n'est pas prête de changer et qui s'installera dans la durée ! En effet, la plupart des emplois perdus - surtout industriels - ne seront jamais récupérés (délocalisation de la production industrielle  dans les pays à très bas salaires et robotisation du parc industriel restant en France).

Comme l'ont écrit les deux journalistes allemands du magazine politique Der Spiegel en 1997 dans leur livre "Le Piège de la Mondialisation" : "Dans la siècle à venir, deux dizièmes de la population suffiraient à maintenir l'activité économique mondiale"..."Mais le reste ? Peut-on envisagez que 80 % des personnes souhaitant travailler se retrouvent sans emploi ?  "Il est sûr dit l'auteur américain Jeremy Rifkin, qui a écrit le livre "La Fin du travail", que les 80 % restant vont avoir des problèmes considérables." Et un manager de la firme  Sun d'ajouter  " à l'avenir, la question sera "to have lunch or be lunch" : avoir à manger ou être dévoré."

"Le piège de la mondialisation" par Hans-peter  MARTIN et Harald SCHUMANN

"Observateurs vigilants du débat actuel autour de la mondialisation, les auteurs de cet ouvrage ont décidé d’aller sur le terrain, là où se prennent les décisions, là où on en subit les effets. Ils ont rencontré les hommes politiques, les responsables de grandes institutions financières, les patrons et les syndicalistes, les chô-meurs et les laissés-pour-compte.
De cette enquête exigeante, menée à l’échelle planétaire, les conclusions, accablantes, s’imposent : c’est une véritable guerre que les partisans du libéralisme ont déclarée à tous les travailleurs, cassant les systèmes de protection sociale et favorisant par là même la montée des extrémismes de tous bords.
Les pièges de la mondialisation sont assurément ceux d’une logique de développement prédatrice tant des êtres humains que de la biosphère ; cependant, les auteurs concluent cet état des lieux en ima-ginant quelques mesures urgentes à mettre en œuvre pour tenter d’y échapper."

Chez Actes-Sud : http://www.actes-sud.fr/catalogue/economie/le-piege-de-la-mondialisation

 

  • Nouveau
  • 29/01/2016 17:46
  • Par

Pour Hollande : "Acta est Fabula", ou plus vulgairement :  "les carottes sont cuites" ...

  • Nouveau
  • 29/01/2016 17:46
  • Par

Pour Hollande : "Acta est Fabula", ou plus vulgairement :  "les carottes sont cuites" ...

malheureusement ce ne sera probablement pas le cas...

"la France s'installe dans un chômage de masse". La belle découverte ! Comme si ça n'était pas le cas depuis 30 ans.

Il serait temps que tout le monde se rende compte que le chômage est consubstantiel au système capitaliste. 

Éradiquer le chômage c'est renverser le capitalisme.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 30/01/2016 11:30
  • Par

" « réformer le code du travail », désormais bien installé, à droite comme à gauche, au banc des accusés dans le procès contre le chômage. "

Vous voulez dire: "à droite comme à droite"? Appelons un chat un chat, et on commence à y voir clair.

Cela fait au moins  20 ans  que des économistes  ont démontré que la France avait fait le choix délibéré du chômage de masse.

https://frappermonnaie.wordpress.com/2011/12/21/le-choix-du-chomage-de-masse/

Il faudrait que ceux qui peuvent agir se rendent compte que l'époque du tout industriel (et emplois induits) est terminée et qu'il faut prendre des mesures en conséquence. Pas celles qui consiste à masquer la réalité et user nos dernières cartouches pour faire durer ce qui est définitivemen en impasse.

La réalité est simple : la terre entière s'industrialise, donc il n'y a aucune chance pour que la France se réindustrialise : il n'y aura pas assez de clients pour absorber la production industrielle.
Il faut revenir à un partage raisonnable entre l'habitat urbain et l'habitat rural. Le plus possible de personnes sur au moins un demi hectare  de  terre. Il y a beaucoup de terres abandonnées ou insuffisamment exploitées. La chose était prévisible depuis très longtemps.

  • Nouveau
  • 01/02/2016 07:50
  • Par

Et ce n'est ni l'incompétence des différents (tes) ministres du travail ni la grande indigence du Pôle Emploi qui vont y changer quoi que ce soit .......................... 

Un chômeur de longue durée.

  • Nouveau
  • 01/02/2016 08:18
  • Par

En 1974, il y a 42 ans, il y avait déjà 1 million de chômeurs !!!!!

  • Nouveau
  • 20/02/2016 14:02
  • Par

vous faites du sur place les socialo-marxistes

car chez vous entre le dogme et le bon sens

c'est toujours le dogme qui l'emporte

Bisou

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale