Croquis. François Fillon, l’autre bombe qui fait tic-tac

Par

Pauvre François Fillon. Ses propositions sur la santé malmènent son entrée en campagne, et l’emploi de sa femme démolit son discours de rigueur morale et budgétaire. Pourtant le pire ne lui est peut-être pas encore arrivé. Son programme contient une autre bombe, à propos du temps de travail.  

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cette bombe n'est pas reliée à la chronique des affaires. Sa charge s'alimente au programme d'un candidat qui se présentera dimanche en meeting à la Villette dans les pires conditions. S'il parvient à faire oublier, le temps d'un discours, l'emploi présumé fictif de sa femme, François Fillon déroulera son programme. Il évoquera le temps de travail, comme toujours, mais en éludant, comme d'habitude, la proposition qui pourrait allumer la mèche. Ce point est tellement explosif : Fillon ne veut pas seulement supprimer les 35 heures, il envisage les 48.