L’hiver du vivre ensemble

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Le Cojep lui est reconnaissant pour ses postures ! Erdogan savoure ...☣
Entre autreS. Il faut deux autres, pour être entre :-)
Merci. J avais vu mais le commentaire n'est pas modifiable une fois qu'on y a répondu...
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Ah camarade c'était donc un "commentaire"? Bon... ps : la soi disant "affaire" Meklat ( ce brave "bougre") et la ligne islamo- gauchiste (sic), on s'en fout un tantinet non? Ce n'est pas cela MDP "entre autres", ben non... ps : le "j'avais vu...n'est pas modifiable"... donc, prendre le temps d'utiliser le petit et simple et non grammatical, je vous l'accorde, correcteur orthographique en lui faisant un gentil petit clic, avant d'émettre vos "commentaires", ne vous sied pas? Bon... 

Il faut bien qu'ils fassent joujou... 

Tout à fait, pas mieux.

Exact, bien vu, cette "expression" (sic) c'est vraiment du n'importe quoi (au mieux...). Un certain Boris Vian l'aurait sans doute saisi pour la tourner facilement en dérision dans la même veine que celle sur le "snobisme". "Islamo-gauchisme"!!! Rigolo, Amusant, Tordant, Pétillant (de connerie)!

@ BLAZ le 27/02/2017 22:52

"Dis-moi Cambyse, peux-tu m'expliquer ce qu'est l'islamo-gauchisme ?"

La connerie ne s'explique pas plus que ce qu'elle exprime... C'est la haine de ce qui n'est pas comme soi. C'est une calamité cachée derrière deux mots.

La connerie est paresseuse. C'est une entité dont le coeur et le cerveau sont figés dans une graisse poisseuse. Elle vit et trouve que ça suffit. Indécrottable dans l'imbu, elle a le cerveau mou et croit savoir tout.

le plus effarant dans l'affaire Meklat n'est pas que 2 jeunes intellectuellement inconsistants aient pu avoir un double lngage mais que mediapart et d'autres les aient cautionné en connaissance de cause. Je n'ai pas lu d'autocritique dans votre article.

Recommandé, un joli et salutaire coup de gueule !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Ces employeurs ne l'ignoraient pas, c'est ca le drame, nous sommes sommé d'hurler mais eux le szintellos qui savent avant nous ? ... a lire http://www.arretsurimages.net/chroniques/2017-02-21/Mehdi-en-pleine-bataille-questions-sur-le-pacte-de-lecture-id9572

une petite derniere pour bien se regarder : 'diviser la citoyenneté, réduire les banlieues à des territoires barbares' mdp reduit le fils de commentaire a un lieu sauvage ... Comme si les zelites chouchouté par l'ecole, ayant CHOISIE leur metier, ne supportaient pas la 'rugosité' des gens qui n'ont pas été chouchouté. 

Je ne vois pas ce qu'il faudrait ajouter à votre commentaire que je viens de recommander .

JP N

"le racisme est un fait de part et d'autre de la population français "

"d'accord pour lutter contre tous les racismes , mais pas justifier et comprendre celui de milieux sociaux particuliers "

 

"au detriment des juifs des homosexuels, des femmes de français.. "

 

Incroyable de conneries grasses et assumees..Bravo, on doit vous remettre sur le champ " le ya-bon banania" de Mdp, si il existe...

 

« un article qui parle de l'imbécilité de la xénophobie, du racisme, de l'intolérance...etc» On pourrait ajouter de l'homophobie, du mépris des femmes, des religions inférieures et pourquoi pas des 77 vierges, pendant qu'on y est ?

Vous méléngez tout : L'islamo-gauchisme et l'islamisime.

Votre propos n'empêche pas le mien, qui semble vous avoir échappé. Je pensais pourtant avoir été clair, mais ma prose est parfois difficile.Les choses simples sont souvent difficiles. Je souhaitais justement éviter de mélanger des considérations politiques avec des valeurs universelles et humanistes et surtout ne pas disserter sur les différences entre l'islamo-gauchisme et l'islamisme...histoire de hauteur.

Amiitiés.

"Entre autreS. Il faut deux autres, pour être entre"

C'est symptomatique et révélateur. Les borgnes ne sont pas aveugles, ils ne voient que d'un côté. Rien à faire que parler avec d'autres. Eux "causent" entre eux. 

On peut offrir un chien guide à un aveugle, mais un demi chien pour un borgne... Ce serait cruel et inutile.

"Le Cojep lui est reconnaissant pour ses postures ! Erdogan savoure"

Et stan tort se gourre.

"le commentaire n'est pas modifiable une fois qu'on y a répondu..."

Poil au... 

Il est possibe, de reprendre le tout, rectifié. Poil au...

"Vous méléngez tout : L'islamo-gauchisme et l'islamisime."

Mais... Qu'est-ce donc que L'islamo-gauchisme ? Un genre de fillono-lepénisme? 

Ne vous fâchez pas, c'était très clair, mais j"ai juste voulu ironiser.

Madame Frers, c'est pitoyable ce que vous dites...

Le racisme n'est pas une frontière avec des racistes blancs d'un côté et des racistes pas blancs de l'autre, ne peut pas être non plus en même temps spécifiquement dirigé contre des "milieux sociaux particuliers ...au detriment des juifs des homosexuels, des femmes de français..". Vous mélangez tout... Faudrait être cohérent un peu.

Le racisme est une construction politique issue du colonialisme qui s'est nourri de la peur de l'autre, de la peur des différences. Peut être bien que la haine est quelque chose d'endémique chez l'homme mais toutes ces idéologies racistes des dominants qui ont maintenant traversé les siècles n'a pas pu aller sans susciter des réactions de haine aussi ou simplement des replis sur soi, des refus de domination tentant de créer des idéologies en contre feu.

Les races n'existent pas, les musulmans en tant que communautés n'existent pas non plus, ce sont deux réalités respectivement biologique et sociologique scientifiquement démontrées. Par contre le racisme et l'islamophobie, qui prétendent les construire, existent, dans les têtes de certains...

Concernant votre idole (apparemment puisque abîmée à vos yeux par de simples constats), l'escroque haineuse Caroline Fourest, lisez donc ceci:

https://blogs.mediapart.fr/abdellali-hajjat/blog/260215/statistiques-de-lislamophobie-misere-du-journalisme-mensonger

Comme je présume que ça va vous donner mal à la tête, en voici la conclusion :

En conclusion, on ne peut qu'être effarés par tant de mensonges et d'approximations de la part d'une journaliste et d'un apprenti juriste. On comprend mieux pourquoi Fourest n'a rien trouvé à redire. Elles/il semblent partager la même conception du journalisme mensonger qui fait peu de cas des travaux universitaires rigoureux, parce que produits sous la contrainte des pairs : d'autres universitaires. Cette soi-disant « contre-enquête » et ces chroniques sur France Culture, qui est pourtant une des rares radios qui accueille favorablement les analyses des sciences sociales, ne font finalement que confirmer la conclusion de notre livre : « la disqualification du terme d’islamophobie participe à nier l’existence du phénomène, et le déni de l’islamophobie n’est pas sans lien avec la responsabilité des « élites » à propager l’idée d’un « problème musulman », sur lequel s’appuient certains acteurs politiques pour percer électoralement » (p. 259). Ce n'est donc pas un hasard si le livre de Kersimon et Moreau plaît tant à l'extrême-droite : Ivan Rioufol, qui le cite dans un article appelant à abattre la « fragile citadelle » qu'est l'université, et Bernard Mazin, du think tank Polemia, les encensent.

 

 

J'aime bien ce que vous dites et le souligne en le modifiant un tout petit peu : « Peut être bien que la PEUR est quelque chose d'endémique chez l'homme… 

Les races n'existent PLUS, les musulmans en tant que communautés n'existent pas non plus… et l'islamophobie...» On dispose d'un terme l'islamophobie, mais comment qualifiert les sociétés musulmannes qui éradiquent toute autre forme de réligion ? Par exemples : Arabie, Turquie, Soudan, Daesh, voire Égypte où on massacre périodiquement des coptes pour purifier le pays, voire la France où on commet des attentats sanglants ? 

"Il aura fallu moins de vingt pour que le logiciel du racisme soit efficacement modifié par les pseudos défenseurs". Je pense que vous faites erreur, c'est le réél qui a permis ça, et ce que l'on appelle "la gauche" a pédaler dans son deni.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Si "la connerie est universelle", nous en sommes aussi, vous, moi et tous les autres...

Sûrement, nul n'est parfaitSourire

Ceci dit, universelle ne veut pas dire non plus uniformément répartie.

Un peu d'accord avec vous, si l'on raisonne bien, on est tous le facho , parce qu'on essaye d'etre tolérant, modéré, ouvert d'esprit le facho de quelqu'un qui vous trouvera trop mou et vous prouvera que c'est vous qui avez tort.Et puis dans la France profonde qui connait vraiment Madhi Meklat  ? Est ce vraiment important pour tous ceux qui rament ...pour survivre.?

"dédouaner"!!! A la barre MDP, et.. la tête basse hein! Marrant tous ces procureurs... 

Exact, bien vu, tant que c'est rigolo bon...

Nous sommes considéré comme un "con" par quelqu'un , mais l'essentiel est de savoir "de qui" non? Sinon, bof... 

Je vais vous dire un secret : le "con", c'est l'autre

J'adoreRigolant

Je suis d'accord avec MarieFab et vous et je m'en sors avec moi-même en convenant que j'ai tous les défauts mais avec des disponobilités différentes Clin d'œil

Oh que oui .!

JP N

C' est sur vous parlez en connaissance de cause....

Ouais, sauf si on s'auto analyse  (de temps en temps, pas trop souvent, c'est connu, on n'a jamais le "temps"...) et on se dit parfois: "mince (oui il y a 5 lettres également) j'ai pas été terrible sur ce coup là"... "qu'est-ce que j'ai été con"! et, on essaie de ne pas, trop, recommencer non? Et puis, c'est vrai, on oublie un tantinet... Seuls les "autres"...

Voilà qui est très fin mon brave garçon! Vous avez vraiment tout pigé du "premier coup" vous... Edifiant... 

Admettons Monsieur Florestan. Admettons, mais en attendant...

J'ai rarement entendu des poissons rouges, ici, ailleurs, à Neuilly, ou dans mon quartier. Même en plongeant dans bocal, vous ne les entendrez, et c'est normal, au grand jamais se chamailler. Car ils sont muets comme des carpes qui auraient avalé leur bulletin de santé. Et en plus, ils n'ont aucune mémoire, même celle d'avoir été rouge le tour précédent. Vous pouvez bien sûr espérer les entendre ; mais sur ce point je vous le garantis, vous resterez éternellement gros-Jean comme devant. Florestan.

 

 

Gardez-vous de mépriser les poissons rouges. Vous aurez les écolos et les amis des animaux sur le râble...

en realité la qualité la plus partagée n'est pas la connerie, c'est l'altruisme, sinon on serait déjà bien mort, et les SDF et les migrants et aucun enfant ne seraient nourit, eduqué , aimé. Sans l'aide de l'autre AUCUNE reussite n'est possible (bon c'est les femmes qui s'y colle, comme les meurtres et violes, c'est les mâles), donc au lieu de répéter le mépris bourgeois pour les pauvres, regardons plutot la realité. Comme tout un tas de phrase de droite que les gens se délectent a dire alors qu'elles sont immondes et méprisantes pour le peuple, exemple : "les promesses n'engagent que ceux qui y crois" ... phrase de Pasqua, répété a l"envie par la bobosphere, immonde de propagande, de dénis des devoirs des politiques. 

Que Marx ou Dieu ou la Déesse-Mère vous entendent, chère Evemarie. Un grand coeur n'est jamais perdu... ( mais oserais-je un conseil : les mecs, lâchez-leur un peu la grappe ; ils ne sont ni meilleurs ni pires que le reste de l'espèce !)

Sans l'aide de l'autre AUCUNE reussite n'est possible (bon c'est les femmes qui s'y colle, comme les meurtres et violes, c'est les mâles), donc au lieu de répéter le mépris bourgeois pour les pauvres, regardons plutot la realité.

Je suis assez d'accord sur vos prémisses, bien moins sur la conclusion. Des femmes meurtriére, ce n'est pas si rare que vous avez l'air de le penser. En particulier sur certains meurtres... 

"Liberté, égalité, fraternité, laïcité "

D'accord, nous pouvons vous comprendre mais je dirais que lutter n'est pas philosopher et qu'il n'est pas inutile de lutter, de dénoncer, de combattre certaines dérives. il suffit de voir ici les commentaires pour se dire que ceux qui ont compris seraient stériles s'ils ne partagaient pas et parfois ne luttaient pas avec ceux qui n'ont pas compris. Pouvons-nous rejoindre au moins sur l'utilité de certains "combats"?

Merci

et choucroute bien sur... n'oublions pas la choucroute... elle rassasie autant que les mots... sinon mieux...

Ne pas confondre islam et djihadisme suprématiste, ne pas confondre judaïsme et sionisme en aucune façon cela consiste à nier les  parentés respectives... et moins encore à nier le silence assourdissant des "bases de masse"... respectives elles aussi...

Euh, la choucroute en elle-même... C'est surtout ce que l'on pose dessus qui est roboratif non? Le chou, est agréable, digeste et se fait humble devant le reste non? 

Laicite est bien plus qu'un mot, c'est une affirmation et c'est la seule qui puisse unir car c'est ausi la seule façon qui permette à chacun de croire ou de ne pas croire sans qu'aucune règle religieuse ne soit au-dessus des lois de la République. Et cela doit le rester.

Quand à la choucroute c'est un peu lourd...

vu de ma place, ceux qui parlent comme cela méprisent profondément les classes populaires. Ils sont les diplômé, les sachants, les bénéficiaires de la mondialisation heureuse, et les autres .. ce sont des ploucs, des "dominés" ...

et ne respecte aucun principe humain quel qu'il soit.

L'Iran, le modéré Erdogan pour ne citer qu'eux sont effectivement respectueux des principes humains

en ce qui concerne les citations que vous reproduisez, on peut les discuter, mais il n'y a rien de raciste ou d'antisémite dans ces citations.

 

nb: ne pas oublier que c'est un dialogue et qu'il n'y a donc pas la précision d'un écrit.

Tout le monde comprend que quand il parle de "famille arabe" cela signifie la majorité des familles arabes, et non "toutes" les familles arabes". Cela va de soi. L'indignation de P Weil est typiquement de mauvaise foi, comme le sont beaucoup d'obsédés du racisme et de l'antisémitisme.

Je n'ai jamais généralisé les actes et les écrits d'une petite minorité fanatique qui sévit en France sous des visages avenants et dont le seul but est la destruction sociale et peut-être plus en France, à tous les juifs de France.

Je ne parle que de ceux que l'on voit faire une propagande haineuse et ils sont un poignée, et encore une fois, je n'ai jamais généralisé leur comportement à toute la communauté juive de France.

"Et si vous ne trouvez rien de raciste ni de haineux dans cette déclaration de M. Bensoussan, alors je vous trouve bien indulgent."

que l'on soit en désaccord avec les déclarations de Ben Soussan, je le comprend parfaitement. Mais il n'y a rien de "raciste", ni de "haineux" sauf si vous employez ces mots en dehors de leur sens ordinaire, simplement pour dire que vous êtes en désaccord. Ce ne sont que des points de vue sociologiques, discutables bien sûr.

Ce qu'il faudrait discuter sur le fond, et ce qui n'est pas fait dans ces commentaires, c'est deux questions:

1- est-il vrai qu'il y a une majorité de famille arabes anti sémites ?

Les tweets de Meklat permettent de le penser: ce serait-il permis de tels excès si il ne se savait "compris" par les populations des quartiers ? En fait il faudrait enquêter sur le sujet, et je ne sais si cela a été fait.

2-  est-il vrai qu'il y a une majorité d'immigrés de culture musulmane, arabe ou subsaharienne, qui fait régresser un certain nombre de valeurs démocratiques qui nous ont portés ?

Si on considère les siècles qu'il nous a fallu à nous même pour assimiler les valeurs démocratiques, et encore pas très bien si on en juge par les commentaires sur Médiapart, on peut se demander ce qu'il en ait pour la majorité des familles venant de pays ou ces valeurs n'ont jamais eu cours.

En tout cas les comportements des populations des quartiers à majorité immigré conduisent à s'interroger. Des enquêtes ont montré que pour beaucoup de musulmans la loi religieuse l'emporte sur les lois de la république. Et comme ce sont des enquêtes et que ces déclarations sont "déviantes" on peut penser qu'elles sont fortement minorées (comme la déclaration des votes FN que l'on doit majorer pour avoir une idée plus juste du vote FN)

 

nb: vous estimez peut-être qu'il faut interdire toute analyse sociologique car elle peut "stigmatiser" les populations concernées. Cela se discute, mais ce serait certainement pour moi une grande régression intellectuelle et démocratique; C'est d'ailleurs ce que défende tous les tenants du politiquement correct. On ne peut plus dire qu'une chose: "tout le monde il est beau, il est gentil"

"est-il vrai qu'il y a une majorité de famille arabes anti sémites ?

Les tweets de Meklat permettent de le penser: ce serait-il permis de tels excès si il ne se savait "compris" par les populations des quartiers ? En fait il faudrait enquêter sur le sujet, et je ne sais si cela a été fait."

 

Il y a plutot une majorite de famille arabes qui sont contre la colonisation et l' apartheid, et le traitement qui est reserve aux palestieniens...  mais bien sur il est de bon  de dire que les arabes sont anti semites ( pour des arabes , deja semites c'est un comble!!!....). Il est de bon ton de traiter les arabes et les musulmans de tous les maux de la terre, c'est bon pour la propagande israelienne, pour le sois disant "choc des civilisations ", et pour le gouvernement d'extreme droite et les sionistes au pouvoir la- bas...  Les sionistes francais, particuierement presents sur le front de la propagande sont tres actifs, surtout dans les medias...Il faut etre bien con pour ne pas le reconnaitre ou le voir...

mais justement, les enquetes sociologiques, dont la derniere, la plus importante, est citée, avec le lien pour la lire, montrent que le pourcentage de musulmans pensant que les lois religieuses ont au dessus des lois de la republique n'est significativement pas different du pourcentage de catholiques pensant la meme chose (ceux de la manif pour tous, ceux qui luttent contre l'avortement etc..). on condamne aussi alors tous les catholiques??

+ 1000

bonjour à tous (et pardon pour l’outrageuse longueur de ce message)

Pas trop l’habitude de publier des commentaires, lassé je l’avoue par les dérives de certains mais là quand-même je tenais à remercier Monsieur Confavreux pour la publication de ce texte et puis apporter mon propre éclairage sur la question aussi (long et) modeste soit-il.

J'avais envie d'écrire sur mon expérience de versaillais, sur les ghettos-sociaux qui se construisent ici dans l'indifférence socialiste, sur la non application de la loi SRU, sur les forêts de l'ouest parisien jalousement conservées par leurs habitants, sur la possibilité de vivre dans une famille croyante et pourtant de gauche, sur mes amitiés « arabes », ces communistes jordaniens qui font le ramadan, ces Ch'ti-kabyles plus français que vous et moi, sur le mélange heureux des cultures, sur la nécessité de refuser l'importation du conflit israélo-palestinien dans la société française, et l'incapacité de la France à peser aujourd'hui sur ce conflit, sur qui tient réellement les banlieues : les salafistes ou les dealers ? Sur la construction européenne, la société individualiste qui n'épargne personne et sur le combat que M. Confavreux, moi et sans doute beaucoup d'entre vous ne cesseront de livrer contre ceux qui voudraient rejouer aujourd'hui – ici – les errements de notre histoire passée, colonies et guerre d'Algérie, statut d'exception, stigmatisation d'une partie de la population.

Appelez aussi à l'unité nécessaire de la bourgeoisie éclairée (les bobos quoi) et des milieux populaires (bougnoules compris, mais je m'enflamme) et redire à quel point je me réjouis de la récupération des penseurs et des hommes politique de gauche par l'extrême droite française, comme la preuve éclatante que de ce bord de l'échiquier politique, rien - aucune idée, aucune figure, aucune pensée - n'est jamais né qui vaille la peine 10, 50 ou 100 ans plus tard d'être encore rappelé à la mémoire collective de ce peuple, auquel elle voue pourtant une admiration sans borne. Si on aime la France, bien sur, c'est dans ce qu'elle a porté d'idées humanistes et universelles, What Else ?

Mais d'autres l'ont déjà fait mieux que moi et puis tout de même cette histoire de liberté d'expression finit par vraiment me chiffonner. Alors puisque les amoureux de la France sont amoureux de la France, autant qu'ils en entendent parler en bien, car oui, les français peuvent (aussi) être vraiment cools ;-)

Je me permets donc de signaler à Laurence que malheureusement, si, l’État par l'intermédiaire des représentants que le peuple s'est choisi (c'est toujours bon de rappeler qu'on a les politiques qu'on mérite, non ?) a tout à fait le droit d'imposer des restrictions aux libertés de ses citoyens, c'est même la raison essentielle de son existence : garantir l'exercice des libertés des citoyens dès l'instant où cet exercice ne nuit pas à autrui : voilà il y a une nuance, il faut s'y faire (il y a aussi une déclaration des Droits de l'homme, une constitution de 1958, autant qu'elle servent à quelque chose et en l’occurrence deux articles très intéressants les IV et V que je vous invite à relire Laurence). On a donc le droit de se promener dans la rue mais pas d'y pisser, de conduire mais pas bourré, de bénéficier de niches fiscales mais pas d'échapper à l'impôt, de vendre de l'alcool mais pas sans autorisation, par contre pas de drogue du tout en bas de son immeuble, d'insulter quelqu'un mais pas en public, ni de violer ses propres enfants (là, y'a aucune marge de manœuvre). Il va falloir s'y faire Laurence : NON nous ne sommes pas totalement libre de faire et de dire tout ce qui nous passe par la tête.

Il faudrait vraiment qu'un réalisateur nous fasse un film sur ce sujet, une société où la liberté serait absolument sans limite, je serais curieux de voir le résultat. Tout cela est bien malheureux, Laurence, et bien précaire je l'avoue, car certains pissent dans la rue, d'autres conduise bourrés, d'autres éclatent la gueule de leur voisin ou de leur femme par plaisir ou par désœuvrement ou bien justement parce qu'ils ont trouvé au coin de la rue un commerce autorisé à leur vendre de l'alcool, enfin ça n'arrête pas mais l’État, ce salaud, et ses services (là d'un coup je pense aux flics, une référence qui doit vous faire chaud au cœur, Laurence) tentent - tant bien que mal - de colmater les brèches en punissant (le bien vilain mot que voilà) les exactions dont il a vent ou qui deviennent par trop "visibles" (à ce stade de mon roman je me permets d'adresser des remerciements chaleureux à Médiapart qui joue désormais quasiment le rôle de parquet financier en France, et de remercier aussi quand j'y suis le Canard, Cash investigation, enfin vous voyez le genre) et donc l’État a aussi le droit, mais simplement parce que son peuple y consent (ça titille, hein ?)  d'imposer des restrictions non pas aux pensées, trop difficile, trop compliqué, trop contraignant à contrôler - déjà qu'on arrive pas à empêcher les passants de cracher dans la rue - mais au moins à la façon dont elles sont autorisées à être exprimées "en public". Chacun peut d'ailleurs constater avec quelle efficacité ce contrôle s'opère puisqu'Internet, ce lieu pourtant éminemment public, est devenu le déversoir de toute sorte de haine sans que l’État, ce tyran sanguinaire, n'y puisse mais.

Passons, nous vivons dans les sociétés les plus libérales qui aient jamais existé, on peut y dire ou y écrire à peu près ce que l'on veut, par exemple que notre président de la République actuel a trahi ses électeurs (je fais soft de peur des représailles ;-), sans encourir les foudres de qui que ce soit. Essayez d'écrire ça en Chine, en Russie ou de critiquer le Roi du Maroc dans ces pays-là, et Vous comprendrez, Laurence, ce que liberté d'expression veut dire. Les insultes pleuvent comme à Gravelote et les idées qui vont avec aussi sans que personne ne vienne vous emmerder pour ça, mais si vous souhaitez continuer à feindre la dictature, franchement, grand bien vous fasse.

Mais vous avez raison, Laurence, la manifestation de certaines idées est contrôlée par l’État par l’intermédiaire d’une stratégie que l’on pourrait qualifier de « stratégie du très haut sur la pile » que l’on peut résumer ainsi : Plus vous allez avoir de visibilité, plus vos propos vont être contrôlés afin de vous interdire (hé oui) de propager des messages trop ostensiblement haineux dans la société.

Mais, contrairement à ce que certains semblent penser, ce contrôle de la liberté d'expression est extrêmement tatillon, le juge (la Cour de Cassation pour faire court) concevant son rôle essentiellement comme celui de gardien de la liberté d'expression et non comme celui de censeur. Coexiste donc en France, mais également en Norvège (cf. ABB) aux USA (cf. Dylan Roof) ou au Québec (cf. Bissonnette), etc... une liberté d'expression extrêmement large accordée aux citoyens qui leur permet de dire à peu près ce qu'ils veulent y compris sur les réseaux sociaux sans encourir la moindre condamnation (même si après coup - s'ils ont tués des gens par exemple, les vilains - leurs commentaires peuvent attirer l'attention des autorités).

Car voilà bien le problème, Laurence, les idées... ne servent pas seulement à discréditer leurs "auteurs", elles peuvent (aussi) tuer. La malheureuse histoire du siècle dernier a laissé quelques traces dans le droit positif, des traces que les thurifaires de la liberté d'expression absolue s'entendent pour démolir et qu'ils démoliront,  bien entendu, lorsqu'ils auront été portés au pouvoir ce qui sera alors leur droit le plus absolu (Back In you_hesse_hesse_Ha ! Si les Beatles vous disent quelques chose). Ces traces, donc, sont celles laissées en Europe par le désastreux traité de Versailles (Vous voyez Laurence, moi aussi, je sais soigner mes auteurs) et tout le toutim, je ne vous fait pas de dessin.

Et il se trouve que – grand malheur – elles ont conduit les nations, les États, leurs représentants les plus éminents, leurs élus, leurs syndicalistes (vous savez ceux grâce auxquels vous bénéficiez de congés payés et d’une retraite), leurs intellectuels, leurs universitaires, leurs scientifiques, leurs écrivains (à part Céline, mais il était en taule à ce moment-là), leurs musiciens (sauf le groupe Brutal Combat) leurs acteurs (même George Clooney a été contaminé), leurs penseurs, et enfin leurs habitants à suggérer l’idée que propager des messages discriminant sciemment et sans justifications factuelles une partie entière de la population était une (très) mauvaise idée...

Et donc ces salopiauds d’États totalitaires que sont la France, l'Allemagne (d'après guerre je précise), l’Angleterre (ces chiens anti-libéraux) le Luxembourg (mais oui eux aussi), la Grèce, le Zimbabwe (quand il a eu le droit de s'exprimer), les USA (rhhhhaaaa...), l'Italie, l'Espagne (beaucoup plus tard), le Canada, la Nouvelle-Zélande (enfin toute l'anglo-saxonie), et – non d'un chien ! – même la Suède et la Norvège, oui, oui ceux-là aussi, Laurence, Misère ! plus plein d'autres et pour finir même ces irréductibles bolchevistes de russes (qui sont aussi membres de la CEDH, les malheureux) ont fini  par signer des textes internationaux (qui valent ce qu'ils valent, je vous l'accorde)  la DUDH en 1948, la CEDH en 1950 (art. 14) qui reconnaissent tous l'interdiction de discrimination originellement inscrite - nous y revoilà - dans la déclaration des Droits de l'homme et du citoyen - adoptée par ce peuple si détestable que sont les Français - plus précisément dans son préambule (allons-y carrèment) et ses articles 1 et 6.

Cette CEDH qui étend donc à toute l’Europe  la notion de « droit à la liberté d’expression » (art. 10 et 11), mais qui l’inscrit, patapouf, dans le cadre des « restrictions prévues par la loi »:  Fichtre ces salauds de socialistes français ont encore frappé !

Voilà Laurence j’avais envie de vous écrire « Allez cracher sur nos tombes » mais qui lit encore ce genre de chose de nos jours ?

Bravo Laurence Lieblich pour ce rappel salutaire.

Donc l'Etat doit avoir plus d'influence que les parents et les proches des "enfants" pendant leur développement "critique"? Est-ce possible?  

"c'est toujours bon de rappeler qu'on a les politiques qu'on mérite, non ?" Ben non! On ne peut pas voter pour les "autres" qui votent, donc suivant ce que vous écrivez, n'importe comment non? Quant au reste, c'est "sympa" et un tantinet "mignon"... C'est mieux que rien au demeurant... (ps: commencer par s'excuser avant d'avoir développé , euh...) 

D'abord j'ai eu peur :

decodex-mdpt-horodate

 

decodex-mdpt

 Et puis j'ai été rassuré (les calculs doivent être vachement compliqués) !

decodexok-mdpt-horodat

decodexok-mdpt

Pourvu que ça dure!

 Ce qu'essaie de publier "le monde" et ce qu'il est  malheureusement et pitoyablement devenu vous fait peur? Amusant, j'aimerais que le récent bidule "DECODEX" créé par le journal (sic) "le monde" mette une pastille rouge à MDP, ce serait assez burlesque donc grotesque non? Pauvres messieurs Beuve-Mery et Escarpit qui en rougiraient de honte! 

BONOBO et la phylosophie dans l'à-propos..

 

JOSEPH CONFAVREUX, merci pour ce très bon article toutefois, je fais une petite aparté sur la tournure d'un paragraphe qui je crois amène à l'erreur de compréhension à moins que ce ne soit moi.

"Pour finir, la gauche multiculturaliste n’existe tout simplement pas dans le pays. Personne ne défend une France multiculturelle au sens constitutionnel ou juridique du terme, même si , et c’est compréhensible dans ce contexte de stigmatisation des populations de croyance et/ou de culture musulmanes dans lequel nous baignons, une fraction du camp indigéniste s’est engagée dans un raidissement identitaire rageur qui prend le risque de légitimer les sarcasmes des pseudo-républicains ultralaïques prenant pour cible les multiculturalistes angéliques".

J'ai l'impression que le "même si" à toute sa place : il précise une contextualisation   : à remplacer par "quand bien même" pour voir si la phrase vous plaît mieux.

Personnellement ça semble être correct mais notre perception est peut-être différente ...

La contextualisation me va même si ma compréhension m'aurait plutôt porté sur un : d'autant que/plus que.

Merci à vous..

Oui, vous avez raison, le "d'autant plus que" aurait été le terme surement le plus approprié.

Mais on pinaille quand même un peu là Clin d'œil

Surtout que l'article est d'assez bonne facture.

Par contre ce qui est surprenant c'est  le classement de cet article dans la rubrique "analyse" alors que la précision tout en bas de page (que les lecteurs ne regardent quasiment jamais) indique :

"Ce texte n’engage que son auteur, mais est le fruit d’une discussion collective avec l’ensemble de la rédaction de Mediapart."

Si le texte n'engage que son auteur et pas Mediapart, le classement en "analyse" m'interroge ...

Oui , le printemps ... ses fleurs , ses bourgeons , ses .....élections 

Ben dis donc que c'est profond! Et le voisin, pas de fleurs dans les bras encore? Allez, patience, cela ne va pas tarder non? La vie, elle continue, comme si de rien n'était... Profitons en, tant qu'il y en a ! Bon sang! Fallait y penser! C'est curieux, tous ces millions d'individus qui n'essaient même pas d'en "profiter"! Ils sont vraiment bêtas non? Oh là là...

qu'ils hurlent, qu'ils couinent, c'est bien tout ce qu'ils savent faire.

Et beau titre : « L’hiver du vivre ensemble » !

Walda, vous répondez sur la fin de l'article et vous mettez, justement par ailleurs, en lumière une généralisation qui ne devrait surement pas se faire au vu du parallèle que vous présentez.

Cependant en déduire qu'un tel commentaire n'a pas à être recommandé car sa chute n'est pas recommandable et vouer la France aux gémonies par le fait qu'il l'ait été 11 fois, ressemble étrangement à la réaction que vous décriez tant par ailleurs.

 

Cordialement

 LOL

Votre commentaire tout en circonvolutions me fait rire l'avatar.

Ce commentaire est il recommandé pour son intro ou pour sa chute?

Sa chute vous agrée? Pas moi. D'abord car elle est une insulte à l'intelligence, ensuite, parce que tous les petits racistes patentés qui n'ont même pas conscience des relents nauséabonds qu'ils portent en eux, qui se targuent d'analyse à la noix avec leur rhétorique moisie, me les brisent menu.

Mais recommandez à votre aise, surtout la chute! on est en démocratie, pas vrai!? -:)

Cordialement

J'ai toujours gardé en mémoire ce que le Gal De Gaulle disait d'Israél et du désir Juif de "l'an prochain à Jérusalem" ,il n'y a aucun mot à changer  ,pourquoi  ne pas dire qu'Israél  est un état raciste et dominateur ? c'est vrai hormi les juifs  ,ou plutot les sionnistes ,qui est libre en Israél ? personne !

Combo antisémite et raciste.

Le racisme de la France > au racisme d'Israël, dans la chronologie et l'intensité.

Combo antisémite et raciste.

Le racisme de la France > au racisme d'Israël, dans la chronologie et en intensité.

Cela permets surtout aux descendants de ceux qui ont théorisé le racisme, l'antisémitisme et l'islamophobie, qui ont contribué à pousser la haine à son paroxysme avec l'extermination finale, de se dédouaner à peu de frais au détriment de millions de personnes qu'ils traitent depuis des décennies comme de la merde. Cela permets aux bensoussan finkelkrott et compagnie, de maintenir cette hypocrisie que l'on retrouve dans ce billet où l'on veut faire croire que des propos minables tenus par un merdeux en mal de buzz, relèvent du même registre que les leurs et ceux de leurs amis éditorialistes, hommes politiques et autres...

 

 

 

Oui, mais pas seulement ....

Bah, c'est vous qui voyez. La jeune population française issue de l'immigration je l'ai bien cotoyée oui, dans les barres d'immeuble de Marignanne, Virtolle et Marseille, ça vous va ? On compare la taille de nos bites là, comment on fait ?

Et elle parle dans le Sud comme elle parle dans le Nord, donc bon, à un moment soit vous regardez les choses en face soit vous faite l'autruche en ditribuant un peu de moraline. 

Oui, les jeunes utilisent des termes qu'ils ne maitrisent pas et que bien souvent ils regrettent en grandissant. Ils ont pour la plupart une haine qui n'a rien à voir avec leur environnement présent dont leur protagonistes onnis sont souvent absent. C'est un jeu qui dégénère, jeu qui devient plus interessant à mesure que des personnalités du gouvernements ou autres "montent au crenau" comme vous le faite pour dénoncer quelques chose qu'il ne connaissent en fait pas. 

Aujourd'hui dans la presse : "


En moins de quinze jours, trois personnalités à la notoriété montante ont été rattrapées par des tweets qu’ils ont publiés à d’autres périodes de leur vie. Après ceux du journaliste Mehdi Meklat, 24 ans, ex-chroniqueur du « Bondy Blog » et de France Inter, et de l’actrice Oulaya Amamra, 20 ans et tout juste césarisée meilleur espoir féminin pour son rôle dans Divines, viennent de remonter à la surface d’anciens messages de l’humoriste Olivier Sauton, 38 ans, actuellement à l’affiche du spectacle Fabrice Luchini et moi, dont il est l’auteur et l’interprète.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2017/03/01/l-humoriste-olivier-sauton-a-son-tour-rattrape-par-d-anciens-tweets_5087191_3246.html#J4Hq52eGUfDtJHd6.99"

Réponse en edit de mon post.

Que de mots pour tenter de justifier un commentaire fleurant bon le racisme à papa.

Ha! la presse! que feriez vous sans elle pour justifier vos représentations moisies concernant des milliers de personnes aussi différentes les unes que les autres.

 ps: quand à comparer la taille des bites, parlez pour vous.  Vous avez besoin de convoquer des millions de personnes pour justifier vos propres petitesses, ce n'est pas mon cas.

la taille des bites

J'ai bien peur que tu ne soit irrésistiblement perdante sur ce point. Par contre en intelligence, sensibilité et connaissance du sujet... 

Sourire

Salut Marc!

Edit:

 

Je ne suis pas perdante concernant la bite, certains l'ont au milieu du front, d'autres au bout de leur doigt, faut croire que ça doit leur faire de l'effet de se palucher sur leur clavier....la misère sexuelle n'est pas toujours où on pense Clin d'œil

J'utilise autre chose en effet, pour répondre aux nostalgiques d'un temps révolu et j'avoue que ma patience arrive à son terme.

 

 

Mais qu'est ce que vous racontez ? Vous êtes proprement incompréhensible.

La presse, d'une part, c'est pas quand ça vous arrange. Ca tombe aujourd'hui dans Le monde, c'est exactement dans le sujet, exusez-moi de savoir lire. 

Que de mots ? Désolé, je vous ferais un croquis la prochaine fois. Sinon oui, je vous réponds, ça vous dérnage ? N'intervenez pas alors.

Et sur le fond ? A part me traiter de raciste, ce dont je me contrefout venant de ce qui à l'air d'être un imbécile consommé, vous ne répondez pas. Certainement que vous n'avez rien à dire à part mettre en avant une soit disant diversité des personnes qui les empêcherait d'avoir des réaction communes à certains moment. C'est ridicule.

Il n'y a rien de plus dévastateur que la colère de l'idiot. Ce sont des réactions comme les votres qui empêche la parution d'article interessant sur le sujet. La mise au ban immédiate avec l'estampille raciste ou antisémite, je ne sais d'ailleur pas encore pourquoi on fait la différence.

Celui qui a ses nerfs qui le débordent, ici, c'est vous.

Je vous ai pris en flag. vous tentez de noyer le poisson, et comme je vous remets le nez dedans vous vous énervez et tentez un autre chemin pour continuer à généraliser.

Vous êtes faisandé et ce ne sont pas vos explications oiseuses qui feront oublier votre prose raciste.

Je vous rafraîchis la mémoire. Voilà ce que vous aviez posté dans votre élan d’honnêteté, voilà le fond de votre pensée abyssale.

"Suis-je le seul qui ne soit pas du tout étonné ? Suis-je le seul qui sache que une majorité de la population française dont les parents ou grands parent sont maghrébins parle comme Meklat tous les jours ? "

Et c'est moi qui raconte n'importe quoi. Compréhensible vous vous l'êtes et salement.

A présent, essayez sur riposte ou causeur, ça vous fera du bien. Visiblement, la frustration vous domine. 

En 2017, en France, il existe bel et bien un complot fasciste. Ils ( et elles ) ne gagneront pas.

Joseph Confavreux peut-il avoir l'obligeance d'expliquer, à l'aide d'arguments rationnels, sur quoi s'appuie sa conviction d'une possible victoire de Le Pen?

Si c'est modal ("possible") , alors il n'y a pas de conviction, mais une hypothèse. C'est illogique ce quevvous écrivez.

Trump a gagné contre toute attente

1/Trump représentait l'un des deux grands partis institutionnels US, l'équivalent de LR ici et non du FN.

2/ Trump a été élu en étant battu de 3 millions de voix, ce qui est impossible en France.

Vous êtes sûr? On ne peut avoir la conviction d'un possible?

Donc on peut dire :  "j'ai la conviction qu'il est possible que..."! C'est "normand" comme tournure de phrasé?  

Je suis d'accord avec Denis : c'est français mais ce n'est pas logique d'être convaincu d'une possibilité. En plus en l'occurrence je crois que l'auteur n'évoque pas un fait dont il est sûr...

nouveau        bdemun, 

Une fantastique diversion : voilà bien ce qu'il fallait quand même dire !

"""Cela fait des années que ces discussions raciales sont mises en avant pour ne pas avoir à parler de "social".

C'est exactement cela. Les oligarchies exploiteuses de tous ces multiples "camps" s'en réjouissent, car cela détourne tous les "damnés" de tout niveau où se combat vraiment la "contradiction principale" Clin d'œil !

"""Pourquoi jouer le jeu de l'extrême-droite de chaque groupe humain ? """    Magnifique question, objectivement toujours évacuée, et dont la réponse est ci-dessus. 

Merci BDEMUN.  Rigolant

 

Pour une personne membre d'une minorité discriminée, la « contradiction principale » porte sur cette discrimination, sauf s'il est très riche et peut relativement la mettre à distance...

Si les partisans d'un authentique universalisme républicain social et progressiste (pour dire vite, et ratisser large) ne comprennent pas qu'il leur faut démontrer aux minorités leur bonne foi, c'est-à-dire soutenir la mobilisation pour l'égalité et contre toutes les discriminations, l'oligarchie continuera à triompher en nous opposant les un(e)s aux autres.

Pour être encore plus claire : vu ce que je suis, l'homophobe est mon ennemi principal (à des degrés divers certes, entre celui qui veut “juste” que j'ai moins de droits que lui, et celui qui rêve de m'exterminer). De la même façon, le racisme pèsera lourdement sur les choix d'un compatriote noir ou arabe, et c'est tout aussi normal. 

Unifier le peuple français, c'est d'abord refuser de nous diviser selon nos identités diverses : genre, orientation sexuelle, couleur de peau, croyances religieuses ou athéisme, etc. 

Bref, je suis une universaliste ouverte à toutes les diversités...

nouveau         stéphanie, 

Merci pour votre prolongement. On est évidemment d'accord sur les points plus particuliers que vous soulevez. 

Mais il faudrait plus de temps pour démontrer quand même qu'à la fin des fins, il n'est qu'une seule lutte que redoutent vraiment toutes les oligarchies mondiales  - je dis toutes -.

La preuve : elles finissent par lâcher du lest face à ces luttes plus particularisées, mais qui doivent être permanentes, on en est bien d'accord. Car ces oligarchies veulent toujours "reprendre" ce qui a été arraché (voir par exemple  la "Marche" prétendue pour tous, etc, etc). 

"""Unifier le peuple français, c'est d'abord refuser de nous diviser selon nos identités diverses""" 

Bien évidemment. 

""" (Être) une ou un universaliste ouvert-e à toutes les diversités"""

Encore plus ! Bien à vous  Rigolant

 

Caroline Fourest est d'abord et avant tout critiquée à juste titre je pense, pour son soutien inconditionnel sous toutes ses formes à l'OTAN, quoi que fasse cette organisation et peu importe le nombre de condamnations du conseil de sécurité de l'ONU.

Nos médias ne nous donnent que trop souvent une seule et unique vision sur les conflits et "théatre de guerre" comme ils aiment commenter, façon show à l'américaine........Et cette chère Caroline Fourest se permet de détruire tout informateur et toute information s'éloignant du discours entendu, cela en inventant, en omettant voir en mentant ouvertement....ce qui a pu être démontré par quelques analyses.....après que la poussière soulevée par ces guerres soit retombée.

Son soutien à l'OTAN par tous les moyens possibles et notamment les plus détournés est bel et bien le fil conducteur de son travail.

Vous avez d'innombrables vidéos disponibles pour ne pas avoir à vous faire un avis sur des interprétations plus ou moins honnêtes, mais bien sur ses dires.

Avec le travail qu'elle fait sur les intégrismes religieux et donc sur ces pays qui vivent avec si ce n'est pour, ou alors en étant voisins de ceux qui l'abrite et le promeuve, essayez donc de trouver une critique négative de Mlle Fourest sur les interventions occidentales de l'OTAN dans ces pays pour la plupart du Moyen-Orient.

Michel Collon Clash Caroline Fourest ! © Mizzi tv

Voilà pourquoi Fourest est objectivement critiquée: http://resisteralairdutemps.blogspot.fr/2015/06/ya-bon-awards-caroline-fourest-prend-de.html

"Il y a ainsi une double essentialisation dans ce type d’accusation : celle de l’islam, donc, mais aussi celle de populations d’origine maghrébine qui se trouvent enfermées, du fait de l’explication de certaines de leurs attitudes (existantes ou fantasmées) par leurs « convictions religieuses » alors que leur religion n’y est pour rien, dans une identité réduite à leur religion (réelle ou supposée). La déclaration de Caroline Fourest, qui explique que certains contesteraient l’enseignement de la Shoah en raison de leur foi musulmane, est donc non seulement totalement fantaisiste mais elle est en outre ouvertement stigmatisante : à l’en croire, l’islam serait en effet, en lui-même, générateur de révisionnisme, voire d’antisémitisme. Difficile d’établir ici un quelconque rapport avec la défense de la laïcité."

Et il y a aussi ça : https://blogs.mediapart.fr/abdellali-hajjat/blog/260215/statistiques-de-lislamophobie-misere-du-journalisme-mensonger ,      qui montre sa mauvaise foi, bien qu'elle prenne toujours bien garde à ne pas en faire trop pour éviter les flagrants délit qu'elle réussit à limiter. Du coup il faudrait consacrer une page entière à noter toutes ses déformations et mensonges plus ou moins flagrants

et encore ça: https://www.marianne.net/societe/il-etait-parti-pour-me-tuer-je-nai-pas-baisse-les-yeux

etc...

Elle est coutumière du fait, et elle nous emmerde, nous pollue! Ce n'est pas qu'elle est aveuglée par la haine, c'est pire, c'est que c'est la haine qui guide sa stratégie, elle sert objectivement la haine et le Fhaine, voilà ce qu'il y a.

Voilà qui est parfaitement dit. L'essentialisation (de la question sociale) est un moteur de classe à deux temps, un négatif, un positif. Un de droite, un de gauche. Et il tourne à plein régime.

C'est encore plus complexe.

La corruption des élus de la gauche comme de la droite de gouvernenement ont favorisé le FN : un FN, Ravier, est maire dans les quartiers nord de Marseille, où pourtant vivent de nombreuses familles françaises issues de l'immigration maghrébine, sur la base du rejet de la droite comme de la gauche de gouvernement ( ici nous sommes dans l'ancienne circonscription de Sylvie Andrieux, PS, condamnée pour détournement de fonds publics).

Le FN, quand il vient au pouvoir dans les institutions publiques (mairie, régions etc.),  attise la haine entre communautés sociales en se basant sur un racisme insidieux et une xénophobie, sous couvert de défense de la nation française.

Ce racisme et cette xénophobie contribuent à marginaliser certaines catégories de la population française - les jeunes pauvres ou peu qualifiés issus de l'immigration récente,  qui, faute de travail légal, vivent des activités illégales, en particulier du commerce du cannabis.Certains quartiers nord de Marseille sont devenus des supermarchés du cannabis.Un phénomène de ghettoïsation se produit, non encore achevé, mais avec fermeture entre groupes sociaux : les non-consommateurs de drogues extérieurs aux cités n'y entrent pas normalement ; les non-utilisateurs ou distributeurs de drogues des cités ou des quartiers alentours se protègent en s'enfermant chez eux ; les riches se construisent des résidences fermées, comme aux USA.

Il faut donc analyser concrétement et localement les processus sociaux (ethno-raciaux) d'un point de vue des classes sociales et des courants politiques pour construire dans l'action politique, associative, revendicative, culturelle une alternative de gauche, et démocratique à la montée de l'extrême droite, néo-fasciste représentée par le F-Haine.

Merci Swank. Je pense également que Todd est l'un des rares intellectuels à être demeuré factuel et honnête. Vous avez fait un magnifique résumé de l'ignominie des "élites" mondialisées qui, du "printemps républicain" aux bobos mondains autoproclamés antiracistes, manipulent et instrumentalisent les pauvres et les fous.

Le vrai problème, c'est que l'issue de ce jeu de cons sera forcément une nouvelle tragédie nationale. Et certainement plus encore, européenne, vu l'ampleur des migrations récentes présentes et futures, compte tenu du bordel entretenu, et le jeu infâme de Bruxelles et de Washington et de leurs lobbies

Depuis 1989 et l’affaire de Creil : c'est quoi cette affaire ?

"Pays des droits de l'homme" jusqu'aux années 50

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
  • Nouveau
  • 27/02/2017 21:05
  • Par

un grand bravo pour l'article, sans concession.

par contre, juste, vous rangez qui là dedans:

"une raction du camp indigéniste s’est engagée dans un raidissement identitaire rageur qui prend le risque de légitimer les sarcasmes des pseudo-républicains ultralaïques prenant pour cible les multiculturalistes angéliques."

et pourquoi ne pas reconnaitre, quitte à renvoyez à la niche ces "laïcistes extremistes", le boulot de ceux qui luttent avec générosité et sincérité, comme le CCIF, et ceux qui l'entourent, surtout faute d'une vraie representation politique de cette lutte dans les discours des candidats à l'éléction?

  • Nouveau
  • 27/02/2017 21:11
  • Par

@CONFAVREUX : faire la courte échelle électorale à Marine Le Pen après lui avoir ouvert un boulevard idéologique.

Toujours cette même antienne, "pas faire le jeu de" et laisser faire

Dans les deux cas cela en dit long sur notre société et le "vivre ensemble".

Pour ce qui est de l'Assemblée Nationale, il suffit d'être une femme pour avoir des bruits de poules. 

Ou têtes nues pour les femmes dans certains quartiers sans parler des cafés.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Ha bon ? Il n'y a aucune synagogue dans les "cités sensibles". Pas même à Sarcelles ?

Votre argument est lamentable. Comme signe d'appartenance, la kippa, la croix, le voile, la culotte de cheval ou la braguette décousue,  c'est kif-kif pour les gens des "cités sensibles". "Les cités sensibles", dans le monde entier, sont la proie de conflits d'appropriation territoriale entre bandes rivales. Elles excluent donc tous ceux et celles qui ne sont pas de la "Cité".

Avez-vous déjà à ce point Alzheimer pour avoir oublié West Side Story ?

Hé, vous vivez où, Dominique Monpiou ? 

 

*********

MERCI!!!!!

 

Je comprends votre colère et je trouve très intéressant ce que je comprends de ce que vous dites, qui pourrait sembler juste. Mais je ne comprends pas en quoi appeler mr melkat à la barre est un geste raciste et paternaliste. Bien sûr que d'autres salauds bien plus puissants sont bien pires et blancs. Mais si moi qui suis blanc je proférais de telles horreurs sur tweeter et que j'avais par ex appartenu à l'UNEF (pour tenter un comparaison ) et été médiatique, vous trouveriez ... Enfin je ne sais pas, il me semble que vous allez loin. Poser clairement que condamner une personne qui a commis des propos antisemites est du paternaliste me dépasse un peu. Mais il y a peut être quelques chose qui m'échappe.

Sauf que comme il a été assez con pour se faire prendre, la fachosphère en tire argument contre les gens qui se sont affichés avec lui. Donc, si ses tweets n'ont touchés personne à l'époque, ils touchent maintenant.

Il est donc légitime que chacun ne veuille pas se solidariser du contenu desdits tweets, et donc pas s'afficher en solidarité de MM. De ce fait, l'intéressé n'en devient certainement pas un martyr (à priori, il est vivant jusqu'à preuve du contraire, et libre de ses mouvements) mais va avoir vraissemblablement du mal à vivre de sa plume dans les mêmes conditions qu'auparavant. En effet les gros racistes mainstream (finkie, valls, fourest, etc...) ont leurs propres officines pour les publier ; les ex-éditeurs de MM, eux, sont a priori quoique vous en dites anti-racistes, ils ne publient pas finkie, valls, fourest, et donc c'est foireux de mettre une relation d'ordre entre les saloperies écrites par les précédents et celles écrites par MM.

En effet, si tu veux écrire des trucs racistes, il vaut mieux te faire publier par des gens qui le sont également. Accessoirement, quand on ne fait pas partie du groupe ethnique majoritaire, le racisme, ce n'est pas avant tout quelque chose d'immoral : c'est principalement d'une grande stupidité.

Il faudrait quand même rappeler que l'immense majorité des gens dans ce pays n'ont pas accès à l'expression médiatique rémunérée. Pour subvenir à ses besoins, il reste à MM toute une palette d'activités rémunératrices.

Par exemple et totalement au hasard : carreleur. Mais il y a un temps d'apprentissage, ça ne s'invente pas. Il y faut le coup d'oeil et le coup de patte, pour faire un beau dallage vite et bien. Ou alors taxi.

A moins qu'à l'instar de Dieudonné, il considère ce genre d'activité comme décidément trop en-dessous de sa dignité, ou encore comme une assignation de race, et ne se lance à corps perdu, ses soutiens bobos disparus, dans l'apologie décomplexée du terrorisme ou l'antisémitisme compulsif. C'est vrai qu'il y a un marché pour ça.

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

 "comme si les tweets de Marcelin Deschamps avaient la même portée politique, au sens de pouvoir sur la société que les livres de Georges Bensoussan."

Vu l'impact des réseaux sociaux les propos de Meklat ont été lus et commentés des centaines de fois plus que le livre de Bensoussan même si il a été relayé par les médias. Les lecteurs de livres sont nettement moins nombreux de nos jours.

Fourest  c'est une raciste, et une menteuse, de plus..... tout le monde le dit,l' ecrit,  meme les journalistes eux memes. Vous pouvez continuer a apprecie Fourest, parce qu' elle flatte votre racisme,mais c' est votre probleme....

Racisme pas difficile a decoder, en ce qui vous concerne..

 

bravo et merci

 

Personne ici , et surtout pas l'auteur de ce papier n'a passer du temps en banlieue... Pathetique.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Vous par contre, on voit que vous avez passé beaucoup trop de temps devant bfm, tf1 et consorts!

Faut sorti un peu! aller voir le vrai monde, vous en avez grand besoin semble t il! 

 

ben alors éclairez-nous au lieu de faire le mystérieux comme ça...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Mais juste n'importe quoi, vous !
  • Nouveau
  • 27/02/2017 22:23
  • Par
Le titre est bien vu.

c'est vrai, c'est insuportable cet affront à la laïcité, tous ces intégristes illuminés qui défilent dans les rues en criant des slogans religieux et des prières, leurs accoutrements ridicules, leurs pratiques d'un autre age. Sans parler de la place de la femme chez ces gens là, et de leur violente homophobie (je parle bien sur de la manif pour tous, avec leurs bonnets phrygiens ou rose et drapeaux rose/ bleu blanc rouge)

Les erreurs des uns n'excusent pas celles des autres.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Si Melkat "s'excuse" je ne vois pas en quoi cela l'excuse. Pour le reste je goûte votre talent pour la métaphore.

"Exégèse" ? Vous devriez lire ce que vous commentez...

pour moi le terme est plutôt amusant dans ce contexte!

Par comparaison je ne crois pas que la France soit particulièrement un pays raciste. La liberté de culte y est respectée. Regardez lestatut des chrétiens et des athées dans un partie du maghreb et du Moyen Orient, la difficulté ou l'impossibilité à changer de religion...

Je n'ai pas entendu beaucoup de musulmans s'exprimer à haute voix sur la liberté de l'apostasie...

Zero, zero,....Comme c' est "amusant" un raciste qui n'arrive meme pas a dissimuler son racisme...

  • Nouveau
  • 28/02/2017 00:29
  • Par

A l'entendre, je pensais que Bruckner était passé de la gauche de sa jeunesse au fascisme de l'extrême droite ...

Les bourgeois, c'est comme les cochons, plus ça devient vieux... Plus ça devient... Rigolant

"faire la courte échelle électorale à Marine Le Pen après lui avoir ouvert un boulevard idéologique." Le boulevard pour MLP, c'est de lui laisser la sortie de l'euro, c'est à dire la dévaluation et par définition la sortie des traités budgétaires. Parce que le vivre ensemble, c'est très bien, mais vivre ensemble dans une économie qui fonctionne, vous allez voir, c'est carrément plus facile. Tout ce délire a des causes économiques qui devraient être au centre de la campagne. Derrière Trump, et l'exacerbation des fixettes racistes et identitaires de tous bords, il y a l'économie, idiot. C'est le carcan de l'euro, donc l'impossibilité d'une dévaluation VITALE pour l'économie et donc le vivre-ensemble dans des conditions rétablissant la possibilité d'un espoir du lendemain qui a conduit Hollande et Valls à la crispation autoritaire et identitaire en désignant un ennemi intérieur. Les gens deviennent fous, mais oui c'est l'économie, idiot. Alors cet article est d'une certaine façon très touchant et magnifique, mais il repose sur une illusion idéaliste, en ne voyant pas qu'il y a des causes économiques surdéterminantes aux débats idéologiques. ON NE PEUT RIEN FAIRE PAR LA LUTTE IDEOLOGIQUE SUR CES QUESTIONS, l'idéologie étant une conséquence. Il faut AGIR SUR LES CAUSES QUI SONT ECONOMIQUES. La petite entreprise de De Benoist, on ne peut pas lutter contre elle en l'exposant au grand jour (Crieur : la meilleure preuve est que je ne savais même pas qu'ELEMENTS existait, pas plus que le type qui est l'objet de la polémique présente, et que je me suis retrouvé à lire toutes ces conneries car NE POUVANT PAS Y ECHAPPER, DONC CA NE FAIT QUE CONTRIBUER A LEUR DIFFUSION ET CA RESTE DANS LES CERVEAUX QUI DEVIENNENT ENTIEREMENT OCCUPES PAR CA), en s'en prenant à Gauchet comme des étudiants poil aux dents (Laurens/De Cock : cette dernière ferait mieux de nous détricoter la politique de déflation salariale de Laval dans les années 30 et de comparer avec la situation actuelle !!!), le "confusionnisme" cher à Corcuff a des CAUSES MATERIALISTES. Donc le boulevard c'est de ne surtout pas parler d'économie et de laisser le monopole de la sortie de l'euro à MLP. Parce que la sortie de l'euro, ça va marcher, ça va donner des marges et de l'espoir, ça va puissamment détendre l'atmosphère économique. Ceux qui ouvrent un boulevard au FN, ce sont ceux qui assimilent sortie de l'euro et nationalisme (c'est de l'économie, idiot ! Bis repetita !!!). Si la société n'en peut plus et finit par élire MLP et que celle-ci sort de l'euro, elle aura les marges économiques de ses ambitions sociétales, et là les apprentis-sorciers qui voulaient conjurer auront en fait invoqué. Il faut arrêter de remettre un euro dans la machine à crispation identitaire, y compris pour se donner le beau rôle d'anti-fascistes de salon. Ca suffit, ça occupe TOUT pour empêcher de penser l'économie et la sortie VITALE de l'euro où se trouve le début du salut et du possible ! Conseil à "la gauche" si elle veut gagner : annoncer la sortie de l'euro. Si Mélenchon fait sa campagne là-dessus, il gagne (et la campagne de deuxième tour ce sera sortie de droite ou sortie de gauche). J'ai dit. Le Concierge

Marcelin Deschamps :

Au delà de la mauvaise blague, il est à noter que cet individu se cachait derrière un nom à raisonnance française pour montrer sa haine et son racisme. C'est doublement honteux de ne pas assumer que ces paroles puissent être dites par un homme d'origine arabo musulmane.

Et surtout que les soit disants censeurs de ce fil se calment et se posent la question des conséquences qu'auraient eu les mêmes insultes proférées par un "français"; insulte suprême dans certains quartiers.

Que font les organisations de défense contre le racisme, l' antisémitisme,l' homophobie, etc ? Et la justice ? personne ne la saisit ? Et Médiapart si prompt à demander que la justice fasse son travail ?

  • Nouveau
  • 28/02/2017 01:33
  • Par

Dans cet article justificatif - du moins tenter de l'être - nous trouvons le pire de médiapart qui, noyant tout dans un marécage informe, montre son incapacité à faire des choix intelligents et courageux. J'ai lu attentivement ce plaidoyer et suit passé par toutes les couleurs de l'arc en ciel intellectulo-politicard ! En final c'est toujours de la faute des autres, de gauche et de droite, de haut en bas, qui n'ont rien compris à la finesse tactique, raison d'exister pour Médiapart. Pour moi sa lecture est toujours quelque chose de plaisant de comme voir un canard se débattre dans un marigot infesté de crocodiles...

affiche-m-le-maudit-francaise

 

 

 

 

 

M 

pour Mehdi, 

pour Marcelin, 

pour Médiapart...

Je ne connaissais pas monsieur Meklat, je découvre sur Médiapart cet individu.

 

Je suis sans doute très naïve mais jusqu'à présent je n'ai pas encore entendu ou lu des accusations sur les communautés constituées de bretons, ou de basques ou encore d'alsaciens et de quelques autres en France. Ils sont tous français comme des millions de musulmans, de juifs, de bouddhistes, de protestants, de catholiques et surtout comme les millions de français d'athées, de francs-maçons,etc...

Tant que l'Etat est laïque et respecte la séparation des pouvoirs et des Eglises, aucune communauté ne doit faire peur à qui que ce soit.

 

Ce qui me fait vraiment peur, actuellement, c'est le pouvoir des lobbyes en tout genre sur les élus, ces élus qui font des lois (ou les défont) contre l'intérêt général ou le bien commun (pollution, agriculture, energies, art, ......)

 

 

"ad nauseam", en une de la une, le sujet tourne encore et toujours autour de la Marine. Au rabais, les questions d'emploi, d'écologie, de culture...

Et aussi avec  le bouquin cité: "France Soumise" on aurait pu imaginer que l'auteur de l'article juxtapose judicieusement le programme de la France Insoumise (qui contient pourtant quelques propositions sur le vivre ensemble).  Il (l'auteur) a bien pu le faire avec les candidats H. et M.

Bin non

Merci Joseph Confavreux et Mediapart de continuer, contre vents mauvais, à faire entendre une autre musique !

Nous ne devons pas laisser les Fourest, Bouvet, Badinter and co  abîmer notre société si belle parce que cosmopolite

cosmopolite n'implique pas refus d'assumer des valeurs que l'on estime devoir être communes à chacun dans notre pays qui a choisi, par exemple, la laïcité comme socle du vivre ensemble.

 

Mediapart et Plenel sont plus que questionnables sur ce sujet.

  • Nouveau
  • 28/02/2017 07:55
  • Par

Entièrement d'accord avec cet article.

Sauf que Georges Bensoussan n'est nullement un "historien important de la Shoah", mais un idéologue de la récupération de l'émotion au profit de la politique israélienne, ce qui le conduit à promouvoir l'islamophobie.

Ses livres consacrés à l'Histoire de la Shoah ou du mouvement sioniste sont de petits livres qui ne supportent pas la comparaison avec les œuvres de Raul Hilberg, Ian Kershaw et bien d'autres. Il en est de même de la Revue d'histoire de la Shoah qu'il dirige.

De fait, son procès est également une remise en cause du Mémorial de la Shoah et de la religion mémorielle dont il est l'un des dignitaires.

Je ne connais pas Benssoussan, mais certainement Kershaw et Hilberg. Cette affaire, quelqu'en soit les protagonistes, c'est à dire de part et d'autre, est une nouvelle défaite de la pensée dans un Monde qui n'en compte plus guère. Que l'on puisse promouvoir des abrutis comme Zemmour au même titre que certains de ses adversaires prouvent, si besoin était, que la simplification ainsi que le travestissement le plus odieux sont à l'oeuvre. Quant au terme ''d'islamo-gauchisme", c'est d'un grotesque achevé.

  • Nouveau
  • 28/02/2017 08:13
  • Par
Il me semble que le même processus s'opère aussi sur l'UPR en le prétendant proche du FHaine et en refusant d'inviter Asselineau dans les médias pour y répondre..... C'est peut-être parce qu'il ne surfe pas assez sur le racisme ..., par exemple ? Le point commun avec cette affaire est que les Haineux ont le droit à la libre expression permise par les médias où même Médiapart n'y échappe pas, à l'image du blog anti-UPR édité sur le site sans droit de réponse de l'intéressé...... A bon entendeur....!!!!!

Chacun sait le parcours d'Asselineau et son ancrage à droite. L'UPR, qui n'a d'existence que sur Internet, est un contre-feu cherchant à focaliser l'attention sur les méfaits de l'européisme et du libre-échange, sans aucune espèce de volonté de progrès social. Il n'y a qu'à regarder leur programme concernant le SMIC...

An crez Asselineau où vous voulez ,en tous cas ce qu'une majorité de français  rejette  c'est toute la  classe politique existante  ,du PS  aux Répoublicains en passant par le FN  ,vous avez  un bandeau sur les yeux et ne voyez méme plus la détresse  humaine  ,la France et en déroute et vous  parlez du sexe des anges  ,seul un mouvement comme l'UPR  représente  l'avenir  ;car ,qui ignore son passé est sans avenir ,ce n'est pas parce que  toutes les portes des médias lui sont bouclées  que M. François Asselineau est inconnu !

Médiapart comme les autres médias qui ont soutenu Meklat en connaissance de cause doivent assumer les conséquences de leur aveuglement. Plus ils cherchent à noyer le poisson, plus leur lectorat, qui est capable de faire la part des choses tout seul, se posera de questions.

"Si les enfants de ces pays musulmans avaient tété l’antisémitisme dans le lait de leurs mères, pourquoi alors être y être restés pendant des siècles ?"

les juifs dans les pays arabes étaient historiquement concentrés dans des quartiers réservés et soumis à un statut de sujet de deuxième zone soumis à un impôt spécifique. C'était typiquement ce qu'on appelle du "racisme" organisé : discrimination en raison de votre "race" "religion".

Tout naturellement les populations d'origine arabo musulmane ont au cours des siècles assimilé ce racisme, attisé récemment comme vous le dites par la colonisation israélienne en Palestine.

Je reviens sur ma question: existe-t-il des enquêtes permettant de juger de l'anti sémitisme dans les populations de culture arabo-musulmane ou subsaharienne ?

"Tous ces phénomènes de repli d'une partie de la communauté musulmane disparaitront d'eux-mêmes avec le temps et lorsque cette communauté sera accueillie au sein de la nation, sans discrimination de ses enfants et sans rejet de leur avenir dans le concert national."

Voilà ! En matière militaire, on se replie lorsqu'on prend conscience que l'action menée est vaine, ou contre-productive, et que de toute façon elle ne mènera pas à la victoire. Ou encore lorsqu'on a perdu la bataille. Le repli identitaire n'est rien d'autre que la prise de conscience, à tort ou à raison, par certains qu'ils ont perdu la lutte pour l'intégration, pour l'égalité. À différencier toutefois du repli identitaire des "de souche", qui n'est en fait que l'expression du rejet, du racisme, et du suprémacisme blanc.

Un autre point de vue : 

Ce que nous dit l’affaire Mehdi Meklat

Peut-on faire la leçon aux donneurs de leçons?

Le Printemps républicain, qui a grandement contribué sur Twitter et Facebook, aux révélations sur les propos inqualifiables de Mehdi Meklat, a publié hier un communiqué. Nous avons jugé utile de le porter au débat accompagné des réactions de Christiane Taubira et des "Inrocks".

Le plus grave dans l’affaire concernant ce chroniqueur du Bondy Blog, Mehdi Meklat, qui a librement tenu pendant des années sur son fil Twitter (sous le pseudo de Marcelin Deschamps avant de revenir à son nom) des propos antisémites, homophobes, sexistes, insultants à l’égard de telle ou telle personnalité… dont certains tombent clairement sous le coup de la loi, c’est la responsabilité des médias qui l’ont embauché, soutenu, promu, encensé…

De deux choses l’une, soit ces médias (Mediapart, Libération, Télérama, Le Monde, Les InrocksFrance 2, France Inter…) ne savaient pas qui était Mehdi Meklat, et alors leur crédibilité est profondément mise en cause, soit ils le savaient mais ont fait comme si de rien n’était, ce qui pose des questions sur leurs intentions et sur la manière dont ils conçoivent leur rôle dans la restitution de ce qui est à l’oeuvre dans la société française.

http://www.causeur.fr/bondy-blog-mehdi-meklat-antisemitisme-42754.html?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap

J'approuve votre commentaire.

Je le complèterai par le rêve ( le cauchemar ) rapporté par Freud  ( rapporté par Žižek, dans un article du nouvelobs ) : Dans « l’Interprétation du rêve », Freud rapporte ce cauchemar : un père, s’étant assoupi pendant la veillée funèbre de son fils, rêve que celui-ci prend feu et lui adresse ce reproche : 
 «Père, ne vois-tu pas que je brûle ?» 

On "accuse" MM d'antisémitisme? Je ne sais pas ce qu'il vous faut pour en être convancu...

Merci pour ce Slate de Askolovitch.

Complètement d'accord avec vous !

J'avais lu ce papier très bien mais n'allant pas jusqu'au bout. A noter que le seul journaliste à qui Mehdi ait demandé conseil est un des rares qu'il ne connaissait pas!!! Et autant dire qu'il n'a pas songé à appeler Joseph Confavreux. Pour éclairer le débat, je conseille la vidéo du Président du CRIF qui lors du dernier dîner du CRIF en présence de Hollande, le 22 Février, a prononcé un discours de (géo)politique à qui il s'adressait, dans lequel le seul nom propre cité est celui de Mehdi Meklat!!!! Je confesse m'être demandée si je n'étais pas ivre. 

(NB : Le Monde 6 à 8 articles sur Mehdi en une semaine!!!). Le CRIF et la LICRA doivent être puissants pour en faire trembler autant. 

  • Nouveau
  • 28/02/2017 09:47
  • Par

"frerosalafiste" l'accusation tient quand les intervenants sur le dossier Syrien sont les frérosalafistes Wassim Nasr et Romain Caillet qui bavent sur twitter leur haine des "terroristes" kurdes laics et "communistes" du PYD ou du PKK,alors qu'ils n'affluberont jamais de ce therme pour Daech,préfèrant expliquer le phénomène par les sunnites marginalisés ou persécutés SIC (les yézidis génocidés apprécient l'inversion de la réalité)

"tous les journaux qui ont, un jour, fait un entretien avec Mehdi et Badrou sans pouvoir imaginer que Meklat tenait de tels propos sur Twitter. " vous vous moquez du monde Confavreux?

C'est leur boulot, aux journaux, de faire un travail d'enquête minutieuse sur les gens à qui ils donnent la parole.Ils n'ont pas à "pouvoir imaginer", ils doivent vérifier, se poser des questions. C'est le fond de commerce de Mediapart, c'est ce que les gens attendent, cette mise en perspective, ce travail d'analyse, que Mediapart passe son temps à valoriser et à promouvoir. Et il faudrait, tout à coup, pour exonérer qui bon vous semble, ne pas exiger ce travail d'analyse de la part des journalistes. C'est pathétique et d'une mauvaise foi consternante.

Mediapart il va falloir choisir, soit tu abandonnes ton terme de "fachosphère" et on laisse de côté islamo-gauchiste, soit on garde les deux mais là c'est un peu trop facile...Personne n'aime les raccourcis.

Commentaire militant

S'il vous plait, avançons. Le voulez-vous bien ?

La France, l'Europe et le monde ont un tout autre avenir à construire que celui de fomenter des scenarii issus de son passé. 

RÉSISTANCE ! Face à la plus petite partie visible de l'iceberg, aussi, comme dans cette émission de samedi dernier sur F2 (Philippe Poutou merci !) dont on va parler pendant les présidentielles et suivantes, à n'en plus douter. J'y veillerai. 

À la télévision, en se comportant de la sorte par des rires à l'encontre d'un candidat représentant la cause des "petits et sans grades" les oligarques via leurs commanditaires, laquais et larbins font systématiquement en sorte que des débats n'aient pas lieu. Et pour cause. Ils savent que leurs maîtres sont des fous furieux ! Alors dans les médias de grande écoute (?) ils anticipent automatiquement en faisant barrage d'une manière ou d'une autre aux tenants de la Démocratie d'expression.

Clairement, ce qui se trame ici et ailleurs doit se voir -enfin- stoppé net. Les satanazis de tous horizons doivent être cités à comparaître, interrogés, arrêtés, traduits devant un tribunal global spécial, jugés et condamnés à des peines de mort volontaires.

Tout l'enjeu de 2017, c'est le début de la RÉVOLUTION.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/06/02062015Article635688253399399402.aspx

Je trouve toujours intéressant de rappeler effectivement ce qui est à la source, ce que fait très bien le sociologue Pierre Merle dans le texte ci-dessus.

Dans la nouvelle Constitution de la Révolution... Et le terme "race" y sera absent.

Vu d'ici, et sans vouloir jeter de l'huile sur le feu, on dirait que Meklat a réussi sa démonstration. Ses tweets sont infâmes, mais comme le sont de nombreux autres. Par contre ce qui justifie en partie de la mise en scène politico médiatique, en très grosse partie évidemment, ce sont bien les "origines", l'ethnie, la position sociale, voire même l'extraction.

Marcelin deschamps nous montre qu'il a fallu du temps pour le relier à un Mehdi, mais une fois fait, walaï comme elle se défend la vertueuse république! Et comme on se contritionne dans tous les milieux...

Ces discussions autour d'un mec dont le seul atout est la connerie est vraiment stérile . Pendant ce temps là on fait de la pub aux curés de tous poils . Je suis basic mais nous vivons dans un pays reconnu laic  , alors quel intérêt si ce n'est de remettre au gout du jour des idées bien réacs et pendant ce temps là autoriser la construction de batiment de culte .( mieux vaut ne pas parler des financements ) Je nous en croyais libéré , bouffer du curé était chose normal et  bien non ! comme le reste , la nostalgie , c'était mieux avant !? tout ça tourne aux sujets de prédilection du FN , je suis sure qu'ils en sont ravis

 

Meklat n'est pas l'ennemi de la "fachosphère" ! Cette dernière - qui est pour lui un véritable fourre-tout où coexistent républicains laïques et identitaires d'extrême-droite - devrait au contraire lui être reconnaissante pour tout le grain qu'il lui donne à moudre !

Je n'ai aucune sympathie pour ce petit provocateur islamisant, pour qui les dessinateurs de Charlie l'ont bien cherché, finalement, et qui défend avec ardeur la "liberté" des femmes musulmanes de se voiler... j'aimerais bien qu'il en fasse au moins autant pour celles à qui l'on impose cet accoutrement !

Méfiez-vous vos propos sont diffamatoires!

Mediapart a fait le choix de défendre l'indéfendable, et de deplublier mes propos (sur un autre article). Adieu donc, je résilie mon abonnement et vais en faire profiter un journal pour qui la liberté d'expression n'est pas une valeur d'ajustement..

Lequel ?

Que les commentateurs qui fustiugent sur ce fil "l'instrumentalisation" , lisent cette info :

Bagui Traoré est en garde à vue depuis 6h ce matin à Versailles. Son frère Yssouf, sa sœur Assa et leur mère sont également auditionnés  .  Publié le 28/02/17 à 12:27  (AFP)

Condamné le 15 décembre dernier à huit mois de prison ferme assortis d’une interdiction de se rendre sur le territoire de la ville de Beaumont-sur-Oise, où résident les siens, pendant deux ans, le frère d'Adama Traoré, Bagui, 25 ans, a été extrait de prison et placé en garde à vue ce matin chez les gendarmes à Versailles.

Le frère Yssouf, 22 ans, condamné à trois mois de prison avec mise à l'épreuve le 15 décembre également, est auditionné ce matin, tout comme sa mère et sa sœur - cette dernière à la gendarmerie de Maisons-Alfort. 

Les frères d'Adama Traoré, mort le 19 juillet dernier sur le sol de la gendarmerie de Persan, ont été reconnus coupables le 15 décembre d'outrages, menaces de mort et violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, Ils avaient été interpellés le 22 novembre à Beaumont-sur-Oise lors d'une manifestation en marge de l'affaire Adama Traoré. 

Idem sur "L'Hiver du vivre-ensemble"  et pour Pascale Clark de FRANCE INTER

Le Parisien a révélé que la famille de Théo, et Théo lui-même, sont visés par une enquête pour “suspicion d’abus de confiance et escroquerie”. Ils auraient détourné plus de 670 000 euros d'argent public en organisant un système d'emplois fictifs grâce à l'association Aulnay Events. Le contenu de la vidéosurveillance avait déjà semé le doute dans l’esprit des bien-pensants qui avaient volé au secours de Théo au lendemain de son interpellation violente, le 2 février dernier, à Aulnay-sous-Bois. Le jeune homme a-t-il menti, alors que les images corroborent la version du policier ? L’enquête le dira, mais le doute est plus que jamais permis."

" Les nouvelles révélations du Parisien, si elles n’ont rien à voir avec le viol ou non du jeune Théo, embarrassent cependant les autorités, et ce, “jusqu’au plus haut sommet de l’État”, explique le quotidien. Le parquet de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, a en effet ouvert en juin dernier, c’est-à-dire plusieurs mois avant les événements d’Aulnay-sous-Bois, une enquête pour “suspicion d’abus de confiance et escroquerie” visant Théo et sa famille. Que leur est-il reproché précisément ?L’association Aulnay Events est au cœur du problème. Présidée par un frère de Théo, Michaël Luhaka, elle était censée employer 30 salariés, animateurs de rue qui lutteraient contre la violence dans le département. Pour s’acquitter de cette noble tâche, elle aurait reçu, toujours selon Le Parisien, 678 000 euros de subventions d’État par le biais de Contrats aidés. Les dirigeants de cette association n’ont pu fournir aucun élément à l’Inspection du Travail permettant de prouver que ces emplois étaient réels…"  LE PARISIEN 

Voilà bien un sujet dont il devrait être loisible de se contrecogner. Visiblement encore un luxe disparu.

Bonjour,

 

vous indiquez

"L’endogamie religieuse (le fait de s’unir à une personne partageant la même croyance) des musulmans se situe ainsi dans une fourchette numérique semblable aux chrétiens (autour de 80 %) et est légèrement supérieure à celle des athées ou des juifs. Les musulmans choisissent le plus souvent leurs amis en dehors de leur communauté religieuse, ce qui les différencie des athées, ayant plus souvent tendance à se lier avec d'autres personnes sans religion.

 Et un tiers des musulmans mentionnent la religion comme un élément définissant leur identité, ce qui les place au-dessus des catholiques (7%), mais en dessous des Juifs (45%)."

Quelles sont les sources de ces chiffres?

Je pensais que les stats ethniques étaient interdites; vous mettez le doigt dans un mécanisme incertain en publiant ces chiffres sans mentionner les sources.

De plus, les musulmans, les juifs, les chrétiens c'est bien joli mais vous devriez utiliser un vocabulaire moins flou car il y a de telles différences entre des musulmans selon le pays d'origine (converti, algérien, sénégalais), la coutume, la réflexion politique, .. comme pour les chrétiens ou les juifs que là aussi, vous manipulez une information facile à reprendre par vos adversaires.

 

 

non, l'enquete n'etait pas un enquete ethnique, (apparemment vous confondez ethnique et religieux, mais etre musulman n'est pas une ethnie) mais une enquete sociologique de fond auprès de gens acceptant clairement de se definir par rapport à leur religion (ou absence, puisque elle etait menée aussi auprès de gens se definissant comme athées ou comme indifferents à ces problèmes). c'est du meme ordre que les enquetes sociologiques pour mieux connaitre les électeurs se reclamant de la gauche ou de la droite.

de plus, il y a une difference entre les statistiques de recensement (où l'origine ethnique ne doit pas etre mentionnée) et les travaux sociologiques, où on peut travailler sur les gens (volontaires) à partir  de leur propre definition, c'est à dire ceux qui acceptent de se definir comme ayant un rapport culturel et familial avec la Bretagne, l'Espagne , le Sénégal etc..

Deux enseignements.
a) L'usage des outils web doit être expliqué à de jeunes cerveaux.
 Des ados utilisent fessedebouc et twitàl'heure sans comprendre les conséquences (parler de long terme à un ado est un régal).
Combien de gosses écrivent des trucs délirants sur ces écrans sans en mesurer la portée!
Ce garçon me rappelle les nombreux cas de suicides d'ado suite à un harcèlement via réseau social. Que de haine sur ces posts anonymes!

b) Certains auront du mal à faire leur mea culpa car ils sont dans une logique de conflit
 Malheureusement, certains garçons comme ce Mehdi ont construit des murs pour se forger une identité à part.
Ils croivent vraiment que leurs fautes sont révélées pour leur nuire. Le délire de persécution le guette!
 Difficile exercice que d'admettre ses excès de jeunesse.
 Encore un problème d'apprentissage.
Notre société laisse trop de jeunes se construire tout seul.
Elle a trouvé, avec ces outils super connectés, une excuse pour distendre les liens entre génération.
La génération "poucette" de Michel Serre" est devenu un cauchemar et ces ados sont revenus au niveau de la poussette...
Même des "français de souche", puisque certains semblent juger cet homme sur de tels critères, laissent leur gosse collé à l'écran de leur smartphone
 (je regrette le temps des repas familiaux sans ces artifices merdeux) sans jauger le délire d'une construction humaine par écran interposé.

  • Nouveau
  • 01/03/2017 00:26
  • Par

La droite a inventé l'affaire du voile avec Chirac, la gauche l'a récupérée avec Jospin qui a amené les questions de sécurité au devant de la question sociale... Et dire que j'étais au MJS en 97 :'(

Aujourd'hui j'écoute et je lis Bernard Friot, le meilleur penseur vivant de notre temps. Annah Ahrent n'est plus de ce monde mais ces propos raisonnent ajd.

La seul religion à combattre avec autant de force que le printemps républicain combat l'islamisme, c'est la croyance capitaliste.

 

  • Nouveau
  • 01/03/2017 15:37
  • Par
J'hallucine vraiment : toutes ces personnes fachos peuvent -elles se prétendre de gauche ? Ils ont éteint la lumière ?
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

COMMENT DES ARABES PEUVENT'ILS ÊTRE ANTI SÉMITE??? ALORS QUE LES ARABES FORMENT LES 90% DES SÉMITES ????

enseignant en histoire, ayant beaucoup fait de recherches sur l'enseignement des questions vives, j'avais donc lu le livre sur les territoires perdus de la republique, en m'interrogeant effectivement sur le dedoublement de personnalité (un juif sepharade, non impliqué dans son histoire personnelle et familiale par la shoah, prenant l'identité d'un juif ashkenaze au coeur de la shoah est aussi probablement revelateur des failles de G. Bensoussan et des raisons de sa derive) et bien sur sur le fond, sans aucun travail serieux, alors meme que simultanement, l'inspection générale d'histoire menait des enquetes très serieuses sur ce qui se passait dans les écoles. ce travail d'observation tres suivi avait montré, effectivement, les a-priori sur la shoah chez les élèves magrebins au debut du travail de suivi, mais aussi quand le probleme a été pris à bras le corps l'evolution positive , rapide: cela fait une bonne dizaine d'années qu'il n'y a plus aucun problème à enseigner la shoah. le probleme se deplace effectivement vers le conflit israelo-palestinien. mais est il tenable de reprocher à des enfants d'origine mahgrebine de s'identifier aux Palestiniens (et sachant que cette indignation devant la politique d'Israel en Palestine, mais aussi de la Chine au Tibet, ou d'autres cas est aussi partagée par les non mahgrebins: les jeunes ont l'émotion facile devant ce qui leur parait une injustice, on peut penser que c'est de la naiveté, ou bien de la générosité..) , alors que les représentants des juifs français s'identifient en permanence à l'état d'Israel, y compris dans ses derives d'extreme -droite? le jour où les representants de la communauté juive (enfin, qui pretendent l'etre, je ne ferai pas, à la difference de Bensoussan, l'injure aux juifs  de croire qu'ils ont tous tété avec le lait de leur mère l'ideologie d'apartheid et de violence des colons juifs en Israel) prendront leur distance avec l'Etat d'Israel, ayant, on peut parfaitement le comprendre, une certaine affection sentimentale pour cet état, mais sachant dire que ses gouvernants font parfois des conneries ou pire des abominations, les choses seront très differentes pour les jeunes (et je le repete pas seulement ceux d'origine arabe). mes élèves mahgrebins pleurent sur ce qui s'est passé pendant la shoah, tout comme les autres élèves. mais aussitot, ils demandent (tout comme les autres élèves) pourquoi un peuple qui a tant souffert se comporte comme il se comporte aux checks-points, ou à Gaza. et ce n'est pas une mauvaise question.

Mes élèves mahgrebins pleurent sur ce qui s'est passé pendant la shoah, tout comme les autres élèves. mais aussitot, ils demandent (tout comme les autres élèves) pourquoi un peuple qui a tant souffert se comporte comme il se comporte aux checks-points, ou à Gaza. et ce n'est pas une mauvaise question.

Si tous les Georges Bensoussan, Pascal Bruckner, Elisabeth Lévy
 et les autres pouvaient vous lire...
Merci monsieur de votre précieux témoignage.

  • Nouveau
  • 04/03/2017 13:13
  • Par

Ah le fameux : "Vivre ensemble !"

Un petit atelier de désintoxication de "la langue de bois" avec Lepage (Franck)

@ Monsieur Confavreux:

Il est dommage que dans votre article vous ne parliez pas du contexte dans lequel ces tweets qui sont sur la toile depuis des années, surgissent. Permettant ainsi à la fachosphère, ses nouveaux "penseurs"  et leurs sympathisants de gôche, d’oblitérer par leur tweets et autres hoquets toute information ou propos concernant les quartiers et leurs habitants.

Il est tout de même étrange que dans un moment où la population française, exceptés les racistes et autres bas du front, se solidarise des jeunes victimes des violences policières et de discriminations multiples, au moment où une marche est organisée le 19 Mars pour la justice et la dignité organisée par les familles des victimes rejointes par des anonymes, des personnalités, des organisations syndicales et autres, on nous sorte du chapeau cette affaire de tweets.

Tous les frustrés qui n'avaient  plus d'os à ronger soit, une histoire de voile ou de jupe longue à l'école et j'en passe, ont trouvé pensent ils, de quoi empêcher à nouveau toute avancée concernant la question des discriminations systémiques et des violences policières. 

Oui tout cela est éminemment politique. Ceux qui ici et ailleurs utilisent ce que vous appelez "l'affaire Meklat" comme on disait l'affaire Merah, visent une seule chose, empêcher la parole de ceux qui n'acceptent plus d'être traités en sous citoyens et surtout, de tous ceux qui aujourd'hui sont prêts à les soutenir dans leur combat pour l'égalité.

Certains sur Médiapart osent aller jusqu'à installer Meklat en représentant et porte parole des jeunes des quartiers, tout ça entre guillemets bien sûr. C'est dire jusqu'au peut aller la perversion du langage, la rhétorique à coup de ciseaux de bois. La haine et la cupidité  n'ont aucune limite. Faire feu de tout bois, pour poursuivre la haine à l'oeuvre depuis des années. 

Le KKK  allait tuer des noirs en les sortant de leur lit au prétexte qu'un noir avait dragué une blanche quelques heures avant, et comme ils se ressemblent tous, le coupable importait peu, la cause était bien plus "vitale". Le lendemain, la cagoule retirée, ces bonnes gens allaient à la messe. Ceux qui ici et ailleurs utilisent le même procédé pour lyncher symboliquement toute une partie de la population française, ne votent pas lepen, c'est trop vulgaire et surfait voyons, par contre, ils ont toute leur place demain au Trocadéro.

Celui qui partage avec eux le même sens de la parole juste, promets d'augmenter leur retraite. 

 

  • Nouveau
  • 05/03/2017 11:24
  • Par

Le racisme est hélas universel, une tare de l'évolution culturelle, de l'esprit de l'homme qu'il faut éradiquer. 

Bon ces garçons ont bien déconné et sont allés trop loin pour ne pas se faire rosser copieusement.

Mais prenons garde de ne pas nous enfoncer dans des diatribes qui font le lit d'autres personnes qui ne sont pas trés saines dans leurs positions et leurs actes. Entre ceux qui parviennent à faire annuler un débat par la force à la fête de l'humanité, la porte parole des indigènes qui expose qu'il est préférable de rester entre soi (article du MD de serge Halimi, mai 2015), les postures de xénophobie qui se généralisent, s'exposent de plus en plus. L'extrême droite qui tranquillement s'installe, l'Islam dont certains voudraient qu'il prenne le pas sur les lois  républicaines et mettent les mulsulmans français das une situation d'otages...ben il y a du boulot, peut-être un peu plus que du boulot,... NO PASSARAN 

 

Un debat avec C.Fourest annule a la fete de l'huma? Mais c est plutot une  bonne nouvelle de faire taire cette imposture raciste de Fourest...

Les racistes n'ont rien a faire a la fete de l' huma, qu' ils degagent!!!!!

"Le racisme est helas universel," revele bien votre veritable fond de pensee...

La lutte contre les racistes qui s'ignorent et se pretendent de gauche, est HELAS plus que necessaire et va continuer......

oui, il est vrai que Fourest a démontrer que les écrits de Ramadan était sémantiquement prosélytes. Puis concernant les racistes qui s'ignorent, il y a aussi les endoctrinés qui au nom de principes fallacieux et de violences verbales tentent de dominer un débat ou ils se sont fait rabaisser le clapet à chaque propcès intentés, voire même lors de débats télévisés. Peut-être indigène le sergent? Ou autre...? Allez, les procés d'intentions, le découpage des phrases pour argumenter, cela appartient à une catégorie de personnes qui fonctionnent aux préjugés, qui lisent avec ce qu'ils ont dans la tête, qui manipulent en fait. Une catégorie à laquelle tu sembles appartenir. Allez essaie d'ingurgiter un texte avant d'emettre , ou pluôt tenter d'émettre une pensée, si toutefois tu le peux.

il y a aussi les endoctrinés qui au nom de principes fallacieux et de violences verbales tentent de dominer un débat ou ils se sont fait rabaisser le clapet à chaque propcès intentés, voire même lors de débats télévisés.

Il me semble que faire le bilan des "faces a face" ou des "débats télévisés" fait la part trop belle à la subjectivités de ceux qui sont amené a trancher le débat (les partisans d'un camp ou d'un autre ayant un avis complétement différent à cet égard, et rien qui permette d'avoir un avis motivé) . Par contre quand on parle de "procés", il n'y a pas lieu de discuter : l'une partie ou l'autre l'a gagné...

Et la dessus, il n'y a pas photo : Fourest est une "sérial menteuse", condamnée a moult reprises pour ses affirmations mensongéres, ses diffamations ou ses insultes. Voulez vous qu'on les rappelle ? Ca va etre un peu difficile pour madame Fourest...

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous

Ce texte n’engage que son auteur, mais est le fruit d’une discussion collective avec l’ensemble de la rédaction de Mediapart.