Marine Le Pen n'entend pas "rester accrochée" à son siège

Par
La présidente du Front National, Marine Le Pen, a assuré mardi qu'elle n'entendait pas, à l'instar de son père, rester "accrochée à son siège" jusqu'à un âge avancé et accordé à Marion Maréchal-Le Pen le bénéfice de la jeunesse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La présidente du Front National, Marine Le Pen, a assuré mardi qu'elle n'entendait pas, à l'instar de son père, rester "accrochée à son siège" jusqu'à un âge avancé et accordé à Marion Maréchal-Le Pen le bénéfice de la jeunesse.