Quand Kim Jong-un et son père recouraient à des passeports brésiliens

Par
L'actuel numéro un nord-coréen Kim Jong-un et son défunt père Kim Jong-il ont utilisé des passeports brésiliens obtenus frauduleusement pour demander des visas auprès de pays occidentaux, dans les années 1990, ont déclaré à Reuters cinq sources proches de services de sécurité d'Europe de l'Ouest.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - L'actuel numéro un nord-coréen Kim Jong-un et son défunt père Kim Jong-il ont utilisé des passeports brésiliens obtenus frauduleusement pour demander des visas auprès de pays occidentaux, dans les années 1990, ont déclaré à Reuters cinq sources proches de services de sécurité d'Europe de l'Ouest.