Coronavirus: la France à un tournant

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le nouveau ministre de la santé, Olivier Véran, voulait rassurer : « Il n’y a pas d’épidémie en France, nous faisons toujours face à des cas de patients isolés », a-t-il déclaré mercredi 26 février. Dès jeudi matin, il était contredit par le président de la République, en visite à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris : « On a devant nous une épidémie », a lancé Emmanuel Macron.