Cahuzac : le grand revirement de Moscovici

Après avoir soutenu durant des semaines Jérôme Cahuzac, le ministre de l'économie Pierre Moscovici s'en démarque désormais plus ou moins subtilement. Au risque d'être mis face à ses précédents propos. Les journalistes ont aussi retrouvé des sources mettant en cause l'ex-ministre du budget.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Comme un changement d’atmosphère. Et de discours. La tonalité dominante sur l’affaire Cahuzac, politique mais aussi médiatique, a profondément changé depuis l’ouverture, le 19 mars, d’une information judiciaire pour « blanchiment de fraude fiscale », et la démission du ministre délégué au Budget dans la foulée (lire notre dossier complet). Pour s’en convaincre, il suffit d’écouter celui qui fut le ministre de tutelle de Cahuzac, Pierre Moscovici, ministre de l’économie.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal