Philippe réplique aux critiques sur la lutte contre l'islamisme

Par
Le Premier ministre, Edouard Philippe, a répliqué mardi à l'Assemblée nationale aux critiques de l'opposition de droite ciblant la "naïveté" gouvernement face au terrorisme, s'en prenant à des propositions "légères" ou inapplicables.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre, Edouard Philippe, a répliqué mardi à l'Assemblée nationale aux critiques de l'opposition de droite ciblant la "naïveté" gouvernement face au terrorisme, s'en prenant à des propositions "légères" ou inapplicables.