Lycée professionnel: une réforme en catimini pour 710.000 élèves

Par

Pendant que Richard Descoings poursuit son tour de France des lycées en vue de leur réforme, les lycées professionnels – qui rassemblent un tiers des lycéens français – effectuent discrètement leur mue. Il s'agit, dès la rentrée 2009, de généraliser le bac pro trois ans au lieu de quatre, et de supprimer les BEP. Une nouvelle voie professionnelle «revalorisée», plus qualifiée, ouvrant sur l'enseignement supérieur mais qui peut laisser au bord de la route les élèves les plus fragiles. Au vu des premières expérimentations, un rapport de 2005 de l'éducation nationale était très critique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.