Université: le gouvernement veut passer en force sur la masterisation

Par

Malgré les promesses de concertation, le gouvernement veut faire passer en force sa réforme de la formation des enseignants. Le comité technique paritaire ministériel de l'éducation nationale devait examiner, mercredi 27 mai, les projets de décrets instaurant la masterisation, avant-dernière étape institutionnelle avant le passage en conseil des ministres qui pourrait intervenir avant l'été. Pour la Coordination nationale des universités, c'est un nouveau signe du «mépris» du gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement veut passer outre l'opposition des universitaires à ses réformes. Alors que la commission Marois-Filâtre, chargée de déminer l'épineux dossier de la réforme de la formation des enseignants, doit rendre ses conclusions le 15 juillet, les projets de décrets (notamment celui-ci et celui-là) instaurant la «masterisation» devaient être présentés en comité technique paritaire ministériel (CTPM), mercredi 27 mai. Les textes ont été publiés en catimini à la veille du week-end de l'Ascension.